Des jordaniens se rendent dans les rues d'Amman pour protester contre la loi fiscale

Un millier de Jordaniens sont descendus dans les rues d'Amman jeudi 13 décembre pour protester contre la loi sur l'impôt sur le revenu adoptée en novembre dans le cadre d'un programme d'austérité visant à réduire la dette publique, a rapporté l'AFP.

Les manifestants se sont rassemblés près du bureau du Premier ministre Omar Razzaz, qui a été encerclé par les forces de sécurité.

Le 18 novembre, les législateurs jordaniens ont approuvé un projet de loi relatif à l'impôt sur le revenu soutenu par le Fonds monétaire international (FMI) après avoir modifié un projet de loi controversé qui a déclenché une semaine de protestations coléreuses au mois de juin.

Le projet de loi original, approuvé par le gouvernement en juin, augmentait les impôts des employés d'au moins 5% et ceux des entreprises de 20 à 40%.

Ces mesures n'ont pas été changées dans la version modifiée.

Le projet de loi révisé augmente le seuil pour les ménages pour payer un impôt sur le revenu à 20 000 dinars jordaniens (28 000 dollars) par rapport au seuil précédent de 18 000 (25 400 dollars) pour 2019.

La loi modifiée prévoyait également des exemptions pouvant aller jusqu’à 2000 dinars (2 820 dollars) par famille pour les dépenses de base telles que l’éducation et la santé, et 1 000 dinars (1 410 dollars) par chaque personne, si des reçus sont fournis.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500