Yémen : '85 000 enfants morts de faim ou de maladie'

Au Yémen, pas moins de 85 000 enfants de moins de 5 ans pourraient être morts de faim ou d'une maladie depuis 2015, a déclaré l'organisation humanitaire Save the Children mercredi 21 novembre.

L'organisation humanitaire a indiqué que l'estimation était basée sur des données compilées par l'ONU, qui a averti que près de 14 millions de personnes sont menacées de famine au Yémen, a rapporté l'AFP.

"Pour chaque enfant tué par des bombes et des balles, des dizaines meurent de faim et cela est totalement évitable", a déclaré Tamer Kirolos, directeur national de Save the Children au Yémen.

"Les enfants qui meurent de cette façon souffrent énormément, car leurs fonctions vitales ralentissent et finissent par s'arrêter", a-t-il déclaré. "Leur système immunitaire est tellement affaibli qu'ils sont plus sujets aux infections, certains trop fragiles pour même pleurer. Les parents doivent voir leurs enfants dépérir, incapables de faire quoi que ce soit".

"Save the Children appelle à une fin immédiate des combats pour que plus aucune vie ne soit perdue", a souligné Kirolos.

Cet appel intervient alors que l'envoyé des Nations Unies, Martin Griffiths, se prépare à s'entretenir avec les Houthis à Sanaa lors d'une visite visant à jeter les bases des pourparlers de paix en Suède.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha