Les émissaires saoudiens et émiratis tentent de mettre fin à l'affrontement à Aden au Yémen

Des émissaires saoudiens et émiratis ont fait la navette entre les forces gouvernementales yéménites et les sièges des séparatistes sudistes à Aden, jeudi 1er février, dans le but de mettre fin à une impasse, a rapporté l'AFP.

L'assaut dimanche sur le siège du gouvernement assiégé par ses anciens alliés a ouvert un nouveau front dans la guerre civile dévastatrice qui a créé ce que l'ONU qualifie de pire crise humanitaire au monde.

Mercredi, des forces spéciales formées par les EAU se sont déployées à travers Aden, apportant une accalmie dans les affrontements meurtriers qui ont forcé l'arrêt de la distribution de matériel de secours désespérément nécessaire pendant des jours.

"La situation sécuritaire est stable et nous travaillons avec la coalition pour la consolider", a déclaré à l'AFP un responsable séparatiste sous couvert d'anonymat.

Yemen Airways a annoncé qu'elle a repris ses vols de l'aéroport d'Aden avec un vol ver le Caire jeudi.

Seul le palais présidentiel dans le nord de la ville reste sous le contrôle des forces gouvernementales, ont indiqué des sources militaires.

Les envoyés saoudiens et émiratis "ont rencontré toutes les parties concernées, soulignant la nécessité de respecter le cessez-le-feu ... et de recentrer les efforts sur les lignes de front contre les Houthis", a rapporté l'agence de presse officielle des EAU.

"La situation à Aden est stable et toutes les parties se sont complètement conformées au communiqué publié par la coalition arabe", a déclaré le général de division saoudien Mohammed bin Saïd al-Moughaidi à la presse à Aden.

"Le royaume et les EAU ont un but commun et la même vision et n'ont aucune ambition".

le général Mohammed Matar al-Khyeli des Emirats arabes unis a déclaré que "l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont solidaires du peuple yéménite et dirigent les efforts de réconciliation entre les parties yéménites".

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha