La Jordanie exempte les camions irakiens des amendes à la frontière

Le Premier ministre jordanien Hani al-Moulqi a annoncé mardi 19 septembre que les camions irakiens stationnés sur le côté jordanien de la frontière seront exemptés de sanctions financières, a rapporté l'agence de presse jordanienne Petra.

Le geste s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement jordanien pour surmonter les obstacles qui entravent le commerce avec l'Irak.

L'exemption, qui s'est accompagnée de l'ouverture des frontières entre la Jordanie et l'Irak, encouragerait le commerce à travers le passage frontalier d'al-Karama / Trebil.

Il devrait stimuler les relations économiques entre les deux pays et faciliter le mouvement des citoyens et des biens des deux sens.

La décision vise également à accélérer le fonctionnement de la flotte de camions du royaume, qui transporte des biens et des marchandises en Irak, et relance le transport maritime dans le port d'Aqaba.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500