la justice jordanienne condamne 17 hommes pour des accusations terroristes

La Cour de Sûreté de l'Etat jordanienne a condamné mercredi 13 septembre 17 accusés reconnus coupables de 30 accusations liées à la terreur, a rapporté le quotidien Jordan Times.

Les accusations incluent la tentative de rejoindre des groupes, y compris "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) et l'ancien Front d'al-Nosra (FAN), et la promotion des idéologies terroristes.

Les peines variaient entre trois et quinze ans de prison avec travaux forcés, a rapporté l'agence de presse jordanienne Petra.

Pendant ce temps, le tribunal a poursuivi ses audiences dans 13 affaires de sécurité dans lesquelles les accusés sont inculpés de soutenir l'EIIS et le FAN. Mercredi, le tribunal a entendu un certain nombre de témoins à charge et les plaidoiries de la défense.

Le tribunal a également décidé de renvoyer l'un des accusés au Centre National de la Santé Mentale pour une évaluation de son état mental.

Un comité médical psychologique se chargera de l'évaluation et remettra un rapport sur son état au tribunal.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha