11 corps trouvés à Aden au Yémen, selon la police

La police de la ville portuaire d'Aden, au Yémen, a déclaré mercredi 14 décembre que les corps de 11 personnes ayant été égorgés avaient été jetés dans une réserve naturelle, a rapporté l'AFP.

Les corps ont été retrouvés mardi dans la réserve naturelle d'al-Hiswa, dans la banlieue ouest de la ville, et on croit qu'ils ont été tués il y a plus d'un mois, a annoncé un responsable de la sécurité.

"Les corps étaient déjà en train de se décomposer et leurs gorges avaient été coupées", a déclaré le responsable.

Aden sert de capitale temporaire au gouvernement yéménite alors qu'il combat les Houthis (Ansarallah). Les rivaux extrémistes d'Al-Qaïda et "l'Etat islamique en Irak et au Levant" (EIIL) ont profité du conflit pour attaquer la ville.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha