Sécurité

Les opérations au Sinaï-Nord sont un succès selon l'armée

Par Mohammed Mahmoud au Caire

image

Des véhicules militaires égyptiens sillonnent le Sinaï-Nord à la poursuite d'extrémistes. [Capture d'écran d'une vidéo publiée sur la page Facebook du Commandement général des forces armées égyptiennes]

Des opérations aériennes et terrestres récentes ciblant les extrémistes dans la péninsule du Sinaï en Egypte ont été un succès, causant la mort de plusieurs combattants et détruisant leurs cachettes, a annoncé l'armée égyptienne dans un communiqué mardi 6 décembre.

Les forces égyptiennescombattaient pendant des années « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) et d'autres groupes extrémistes, dont al-Qaïda, dans la péninsule agitée.

Depuis septembre, le Commandement général des forces armées a affirmé que la force aérienne a détruit 437 caches d'armes et repaires au nord-est du Sinaï.

Les forces de sécurité ont également découvert et détruit 159 engins explosifs improvisés (EEI) sur les routes principales de la péninsule, a précisé le communiqué militaire.

image

Les avions de combat égyptien ont mené plusieurs raids contre les groupes extrémistes au Sinaï-Nord. [Capture d'écran d'une vidéo publiée sur la page Facebook du Commandement général des forces armées égyptiennes]

Pendant cette période, a-t-il poursuivi, « 40 éléments takfiris avaient également été tués dans des opérations et frappes aériennes de haut niveau au Sinaï-Nord ».

Douze autres combattants extrémistes suspects ont été arrêtés.

« La campagne fait partie des efforts des forces armées de combattre le terrorisme sur tous les fronts stratégiques, et surveiller, traquer et détruire un nombre de repaires utilisés par les takfiris comme abris et bases», a signalé le communiqué.

Ils étaient utilisés comme des rampes de lancements pour les attaques visant à terroriser les civils.

L'armée a ajouté que sept membres de son personnel ont été tués ou blessés, sans préciser le nombre, a rapporté l'AFP.

Réussite à 'encercler le terrorisme'

Les opérations militaires au nord-est du Sinaï « ont été réussies, et une preuve que le contrôle sévère sur le terrain ont poussé les éléments restants des terroristes à se réfugier dans les zones rugueuses pour préparer le lancement d'attaques solitaires», a expliqué le député égyptien Mahmoud al-Qat.

« C'est un développement de qualité majeur montrant le recul des capacités des groupes terroristes et prouvant que les agences de renseignement et militaires ont réussi à encercler le terrorisme au Sinaï», a-t-il expliqué.

Après leur expulsion des zones urbaines et résidentielles, les combattants ont été forcés à se réfugier dans le désert, a-t-il remarqué.

« Le déclin et la quasi disparition des activités des groupes terroristes ont encouragé plusieurs familles au Sinaï à retourner à leurs maisons», a-t-il dit.

« Pendant ce temps, les activités sociales, économiques et éducatives se poursuivent dans toutes les zones à travers le Sinaï-Nord», a souligné al-Qat.

« Le développement et la reconstruction sont les principaux piliers dans la guerre contre le terrorisme, vu qu'ils assurent que le terrorisme ne revienne pas», a-t-il dit.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500