Sécurité

Incendie dans un terminal pétrolier saoudien après interception de bateaux Houthis

Par l'AFP

image

Dans cette photo d'archive du 3 octobre 2017, les gardes-frontières saoudiens sont déployés à l'intérieur d'un immeuble qui aurait été ciblé par des tirs d'artilleries Houthis dans la zone d'al-Khubah dans la province de Jizan. [Fayez Nureldine/AFP]

Un incendie s'est déclaré dans un terminal pétrolier en mer après que deux bateaux piégés lancés par les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran avaient été interceptés par les troupes menées par l'Arabie saoudite, annoncé le ministère de l'Énergie vendredi 13 novembre.

« L'incendie limité » au large de la province sud de Jizan n'a pas fait de victime, d'après un communiqué du ministère cité par l'Agence de presse saoudienne.

L'incendie s'est déclenché après que la coalition arabe a intercepté et détruit mercredi deux bateaux piégés, lancés par les Houthis.

« L'opération, qui a eu lieu près d'une plate-forme flottante appartenant au terminal pétrolier de Jizan, a causé un incendie limité aux tuyaux flottants de la plateforme», a expliqué le ministère.

« L'incendie a été traité selon les règles».

Les Houthis du Yémen ont intensifié les attaques sur l'Arabie saoudite voisine ciblant principalement les provinces du sud le long de leur frontière commune.

L'Arabie saoudite accuse sans cesse l'Iran de fournir les armes sophistiquées aux Houthis, une accusation rejetée par Téhéran.

En septembre 2019, des attaques sur l'usine de traitement d'Abqaiq et le champ pétrolifère de Khurais a réduit temporairement de moitié la production du brut du royaume et a causé une perturbation des marchés de l'énergie mondiaux.

Les États-Unis et l'Arabie saoudite tiennent l'Iran pour responsable de ces attaques.

Après cette dernière attaque, le ministère a affirmé que « de tels actes criminels contre les installations vitales ne ciblent pas uniquement le royaume, mais la sécurité des exportations pétrolières, la stabilité des approvisionnements en énergie au monde ».

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500