Sécurité

L'armée égyptienne abat plus de 70 « terroristes » dans le Sinaï Nord

Mohammed Mahmoud au Caire

image

Un soldat égyptien prend position lors d'une opération de sécurité dans le port terrestre de Salloum, près de la Méditerranée. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

Les forces égyptiennes ont annoncé dimanche 30 août avoir tué 77 « terroristes » au cours d'opérations de sécurité dans le Sinaï Nord, et détruit un grand nombre de leurs caches d'armes et des repaires qu'ils utilisaient.

Les opérations de sécurité ont eu lieu entre le 22 juillet et le 30 août dans la péninsule, où les forces égyptiennes combattent « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Les forces égyptiennes « ont détruit 317 repaires, abris et caches d'explosifs dans le Sinaï Nord utilisés par les terroristes comme refuges et pour stocker des armes et des munitions », a fait savoir Tamer al-Refaie, colonel et porte-parole militaire, dans un communiqué.

« Dix véhicules 4x4 utilisés pour mener des opérations terroristes ont également été pris pour cible et détruits », a-t-il indiqué.

image

Des avions de guerre égyptiens ciblent des repaires de terroristes dans le Sinaï Nord. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

« Soixante-treize terroristes ont été tués au cours des opérations de sécurité, et quatre autres terroristes très dangereux qui avaient des fusils automatiques et un gilet d'explosifs en leur possession ont également été neutralisés », a-t-il ajouté.

« Un activiste a été blessé et transféré dans un hôpital militaire pour y être soigné », a-t-il déclaré, où « il est toujours interrogé ».

Sept soldats ont été tués ou blessés pendant les opérations, a déclaré al-Refaie.

Frappes près de la frontière libyenne

Al-Refaie a par ailleurs déclaré que l'armée de l'air égyptienne a détruit neuf 4x4 chargés d'armes et de munitions alors qu'ils « essayaient de pénétrer notre frontière occidentale » avec la Libye.

« Dans le même temps, les forces navales ont intensifié leurs opérations de ratissage et de recherche dans les zones d'opérations de la mer Rouge et de la mer Méditerranée, afin de sécuriser toutes les cibles économiques et le littoral contre les menaces », a-t-il déclaré.

Le major général Adel al-Omda, conseiller à l'Académie militaire Nasser, a noté le succès de plusieurs frappes préventives contre « les terroristes du Sinaï Nord ».

Les forces égyptiennes ont réussi à déjouer des plans visant à cibler les installations civiles et militaires pour menacer la sécurité et la stabilité du pays, a-t-il fait savoir.

« Les opérations de haut niveau qui ont été menées par les forces armées s'appuient sur un grand nombre de renseignements précis qui ont été minutieusement recueillis sur l'emplacement et les repaires des terroristes », a-t-il déclaré.

En agissant sur la base de ces informations, les forces de sécurité cherchent à contrecarrer les opérations terroristes « avant qu'elles ne soient menées contre des civils, des personnels militaires ou des installations civiles et militaires », a-t-il poursuivi.

« Les efforts de sécurité dans le Sinaï vont de pair avec une stratégie globale menée par l'État pour développer le Sinaï pour la première fois depuis des décennies », a-t-il déclaré.

Les programmes de développement visent à « permettre aux citoyens de bénéficier des richesses du Sinaï et d'en faire une destination pour les investissements », a-t-il ajouté.

Votre gouvernement lutte-t-il efficacement contre l'extrémisme ?
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire