Science Technologie

Les EAU célèbrent le lancement de la première mission arabe interplanétaire

Par l'AFP

image

Une photo prise le 19 juillet montrant un écran diffusant le lancement de la sonde 'Espoir' vers Mars au Centre spatial Mohammed Bin Rashid à Dubaï. [Giuseppe Cacace/AFP]

Les Émirats Arabes Unis ont célébré aux premières heures lundi 20 juillet le lancement de la sonde « Espoir » vers Mars, la première mission interplanétaire par une nation arabe .

Le décollage tant attendu de l'engin spatial non habité à 6 h 58, heure locale à partir du Centre spatial Tanegashima au Japon a été accueilli avec des applaudissements enthousiastes aux Émirats.

Pendant ce temps, le centre de commande et de contrôle au Centre spatial Mohammed Bin Rashid (MBRSC) -- qui a dirigé le projet de Mars sur lequel environ 450 ont travaillé, dont plus de la moitié sont des émiratis -- bourdonnait d'excitation.

Le directeur-adjoint de la mission des EAU vers Mars, Sarah al-Amiri, a précisé que regarder le lancement de la fusée était « une sensation indescriptible ».

« C'est l'avenir des EAU», a souligné al-Amiri, également ministre d’État pour les Sciences avancées, à Dubaï TV du site de lancement.

« Espoir » était une source d'une grande fierté aux EAU, un nouveau-venu dans le monde de l'espace.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, le gouvernement des EAU a décrit le lancement comme « un message de fierté, espoir et paix à la région arabe, dans laquelle nous renouvelons l'ère dorée des découvertes arabes et islamiques ».

Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour au monde, était illuminée pendant des heures avant le lancement avec un compte à rebours symbolique de 10 secondes avant le lancement qui avait été retardé deux fois ce mois à cause de conditions météorologiques.

Il devrait atteindre l'orbite de Mars en février 2021, célébrant le 50e anniversaire de l'unification des EAU.

Alors que l'objectif de la mission est de fournir une image globale de l'évolution de la météo dans l'atmosphère de Mars et ouvrir la voie à des avancées scientifiques, les EAU veulent que le projet serve de source d’inspiration pour les jeunes arabes.

« 'Espoir' appartient à des millions de jeunes dans cette région qui aspirent au progrès, l'inspiration et l'opportunité; c'est un défi direct à ceux qui continuent de réprimer ces inspirations», a indiqué Hend al-Otaiba, directeur des communications stratégiques au ministère des affaires étrangères des EAU, dans une publication sur les réseaux sociaux.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500