Sécurité

L’US AFCENT au Qatar accueille un nouveau commandant

La rédaction d’Al-Mashareq

image

Le général des Marines Kenneth McKenzie, commandant du CENTCOM, passe la main au lieutenant général Gregory Guillot, nouveau commandant du Commandement central des forces aériennes des États-Unis, lors d’une cérémonie de passation de commandement à la base aérienne d’al-Udeid au Qatar le 16 juillet. [Photo fournie par l’armée de l'air des États-Unis]

Le Commandement central des forces aériennes des États-Unis (AFCENT) et les forces armées qataries ont organisé jeudi 16 juillet une cérémonie sur la base aérienne d’al-Udeid à Doha pour la passation du commandement du lieutenant général Joseph Guastella au lieutenant général Gregory Guillot.

Le général des Marines Kenneth McKenzie, commandant du Commandement central des États-Unis (CENTCOM), a présidé la cérémonie.

Des dirigeants du CENTCOM, du Commandement de combat aérien et de l’armée qatarie ont participé en portant des masques, en utilisant la distanciation sociale et la présence à distance en raison de la pandémie de COVID-19.

« [Guillot] hérite d’un commandement de haut niveau qui fonctionne à merveille », a déclaré McKenzie. « J'ai une foi et une confiance totales en ses capacités de leadership, et je sais qu’il poursuivra la tradition d’excellence que ce commandement a atteint. »

Guillot sera à la fois commandant de l’AFCENT et commandant de la composante aérienne des forces combinées.

Il sera à ce titre chargé de travailler en étroite collaboration avec les partenaires de la coalition, les partenaires conjoints et les partenaires inter-agences pour diriger une force combinée qui fournit une puissance aérienne et spatiale décisive, et qui promeut la sécurité dans toute la zone de responsabilité du CENTCOM, qui regroupe vingt pays.

« La pierre angulaire du succès opérationnel d’AFCENT au fil des ans a été le lien indéfectible avec nos partenaires régionaux », a déclaré Guillot. « J’assure à tous les partenaires que nous resterons unis dans nos efforts pour dissuader les adversaires et combattre le terrorisme et l’extrémisme afin d’apporter une stabilité durable. »

L’AFCENT est un territoire familier pour Guillot, qui a servi en tant que commandant adjoint et commandant adjoint de la composante aérienne des forces combinées d’avril 2018 à mai 2019.

« Le personnel et les composantes du CENTCOM forment une grande équipe de combat, et j’ai le privilège de rejoindre cette équipe », a-t-il déclaré. « Je promets d’être un coéquipier fiable et de confiance, car nous nous soutenons mutuellement dans toute la région. »

Guastella quitte l’AFCENT après plus de deux ans de commandement. Sous sa direction, l’AFCENT a effectué plus de 45 000 sorties en soutien direct aux opérations Inherent Resolve et Resolute Support, et a fourni une force de dissuasion crédible pour le CENTCOM.

« Dix-huit nations dotées d’une puissance aérienne sont représentées ici, au [Centre d’opérations aériennes combinées], et elles se sont réunies pour gérer les menaces dans cette zone », a déclaré Guastella.

« Nos forces sont plus létales, plus précises et plus capables de nous défendre depuis les airs qu’elles ne l’ont jamais été, et c’est grâce à la coalition », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire