Terrorisme

Les États-Unis doublent la récompense pour la capture du leader de l'EIIS à 10 millions de dollars

AFP

image

Le 24 juin, les États-Unis ont doublé la récompense pour des informations sur le nouveau chef de l'EIIS Amir Mohammed Abdoul Rahman al-Mawli al-Salbi à 10 millions de dollars. [Récompenses pour la justice]  

Mercredi 24 juin, les États-Unis ont doublé à 10 millions de dollars leur récompense pour la capture du chef du groupe "État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), a annoncé le secrétaire d'État Mike Pompeo.

Les États-Unis avaient déjà offert 5 millions de dollars pour Amir Mohammed Abdoul Rahman al-Mawli al-Salbi avant qu'il ne soit identifié comme le successeur d'Abou Bakr al-Baghdadi, qui a été tué par des commandos américains lors d'un raid en octobre en Syrie.

Né en 1976, al-Salbi est un juriste en droit islamique qui a publié des décrets pour justifier la persécution de la minorité yézidi, une campagne que l'ONU a qualifiée de génocide.

Les extrémistes ont tué des milliers de Yézidis, qui pratiquent une religion ancienne, et ont enlevé et réduit en esclavage des milliers d'autres femmes et filles alors qu'elles se déchaînaient à travers le Moyen-Orient.

Al-Salbi est né dans la ville irakienne de Mossoul d'une famille turkmène, ce qui en fait l'un des rares non-Arabes à gravir les échelons de l'EIIS, qui, à son apogée, dirigeait de vastes régions de l'Irak et de la Syrie et attirait des volontaires de l'Occident.

Aimez-vous cet article?
1
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire