Terrorisme

Le Liban pris en otage par le Hezbollah et l’Iran en pleine crise financière

Nohad Topalian à Beyrouth

image

Un convoi du Hezbollah dans la région de la Bekaa, où la milice contrôle plusieurs points de passage illicites qu’elle utilise pour la contrebande d’armes, d’argent et de nourriture en Syrie. [Photo diffusée sur les médias sociaux]

Tandis que le Liban cherche à sortir de la pire crise financière qu’il ait connue depuis des décennies, le Hezbollah continue de faire peser une menace sur les efforts du gouvernement et de la communauté internationale visant à atténuer les effets de la crise, ont expliqué plusieurs spécialistes à Al-Mashareq.

Le Hezbollah et son soutien iranien ne placent pas les intérêts du Liban en priorité, affirment-ils, alors que la milice continue de participer à des opérations de contrebande qui font passer les ressources du Liban dans une Syrie ravagée par la guerre pour soutenir le président Bashar el-Assad.

Le Liban est actuellement « une composante du mini-État du Hezbollah, qui exploite l’économie du pays » pour imposer ses propres visées et celles du régime iranien, a expliqué l'ancienne ministre May Chidiac.

Ce parti transforme le Liban en un « État déchu » en ce qu’il s’oppose aux réformes et à la fermeture des postes-frontière illicites et des frontières légales sous son contrôle, qu’il utilise pour ses opérations de contrebande en Syrie, a-t-elle expliqué.

image

Un combattant du Hezbollah brandit le drapeau de la milice à côté du drapeau national à Jouroud Arsal, non loin de la frontière syrienne, affichant le contrôle par la milice de cette bande frontalière avec la Syrie. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

« Le parti a mis en place un marché parallèle par l’intermédiaire duquel il fait entrer des armes et des marchandises de contrebande », a-t-elle précisé pour Al-Mashareq, ajoutant que le Hezbollah utilise la corruption au Liban pour éliminer ses détracteurs.

Sa politique repose sur le fait de « frapper les intérêts et les ressources du Liban au bénéfice de la Syrie et de l’Iran », a-t-elle ajouté, soulignant que pendant que le gouvernement annonçait la nécessité de contrôler tous les postes-frontière illégaux, le secrétaire général du parti Hassan Nasrallah avait à la place appelé à la normalisation des relations avec la Syrie.

« Le Hezbollah a un devoir de loyauté envers l’Iran et est indifférent aux intérêts du Liban et aux efforts internationaux en cours pour aider ce pays à surmonter cette crise », a-t-elle ajouté.

Le Hezbollah et l’Iran cherchent à priver le Liban du soutien financier des bailleurs de fonds, à l’instar de ce qu’il s’est produit avec les fonds promis lors de la Conférence Cèdre en avril 2018 des investisseurs internationaux, a ajouté Chidiac.

Le parti poursuit ses actions néfastes en dépit des sanctions imposées par la communauté internationale, a-t-elle poursuivi, ajoutant que le Hezbollah met en œuvre la politique du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) dans la région.

« Le parti est fortement impliqué dans le trafic de devises étrangères vers la Syrie », a-t-elle continué, précisant qu’il envoie des milliards de dollars à la Syrie « au lieu de contribuer à résoudre notre crise ».

Indifférence de l’Iran et du Hezbollah

L’hégémonie politique du Hezbollah et son arsenal illégal d’armes sapent la souveraineté du Liban, a expliqué le spécialiste de la sécurité libanais Naji Malaeb.

Les actions de cette milice soutenue par l’Iran ont isolé le Liban et lui ont coûté le soutien des pays arabes et occidentaux à son économie, a-t-il précisé à Al-Mashareq.

« Le Hezbollah et l’Iran sont indifférent à la détérioration de l’économie et des finances du Liban et pillent toutes ses ressources au bénéfice de la Syrie, en faisant entrer en contrebande dans ce pays des marchandises, du pétrole et des dollars par les points de passage légaux et illégaux », a-t-il expliqué.

« Tandis que le Liban négocie avec le Fonds monétaire international (FMI) pour sortir de sa crise [financière], le Hezbollah met des obstacles à une quelconque solution à cette crise, et menace de ce fait l’ensemble des efforts internationaux pour y répondre », a ajouté Malaeb.

« Sous l’hégémonie iranienne facilitée par le Hezbollah, le Liban est en passe de devenir un État déchu », a-t-il poursuivi.

La priorité du Hezbollah n’est pas de « construire un État et une économie libanais forts, mais plutôt de mettre en place une militaire armée qui profite de la faiblesse du Liban et crée une extension de lui-même au-delà de ses frontières », a expliqué à Al-Mashareq la personnalité de l’opposition chiite Ali al-Amin.

Al-Amin a mis en garde sur le fait que la situation économique et financière du Liban ne pourra qu’empirer si le Hezbollah reste sur cette voie de la corruption et du pillage des ressources du Liban en les faisant passer en Syrie.

La politique du Hezbollah et de l’Iran est indifférente aux intérêts du Liban et aux efforts internationaux qui sont déployés pour trouver des solutions aux difficultés financières que traverse le pays, a-t-il indiqué.

Cela est apparu manifeste dans les récentes actions de l’Iran durant la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19), a-t-il ajouté, lorsque le transporteur aérien iranien Mahan Air a continué d’opérer des vols vers le Liban en dépit des interdictions de vol imposées par le gouvernement.

« L’Iran a maintenu ses vols vers le Liban après le déclenchement de la pandémie, contribuant ainsi à sa propagation au Liban », a poursuivi al-Amin.

Il est clair que ni le Hezbollah ni l’Iran ne souhaitent que soit apportée une solution réelle aux problèmes du Liban, a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
63
19 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire

Ce sont de vieilles images et des mots triviaux qui ne valent pas la peine d'être lus. Vos mensonges sont juste fous. Ceci est la page la plus méprisable

Répondre

Personne sauf le parti [Hezbollah] et l'Iran ne vous rendent nerveux, o, animaux!

Répondre

Quiconque veut parler du Hezbollah doit purifier sa bouche. Point.

Répondre

Le Hezbollah a humilié Israël. Ce sont des mensonges et diffamation contre le Hezbollah car il est le protecteur du Liban. Les armes de résistance demeureront et vous disparaitrez.

Répondre

Le Hezbollah est une épine dans vos yeux, o chiens d'Amérique!

Répondre

Soyez maudits, May Chidiac et tous ceux qui parlent du Hezbollah! Le Hezbollah est plus honorable que vous, o, agents d'Amérique et d'Israël. Nous sommes plus habilités à veiller sur les intérêts de ce pays et les intérêts du Liban. C'est vous qui étaient derrière l'acheminement clandestin du dollar du Liban, non à la Syrie. Malgré sa guerre et ses conditions, la Syrie n'a pas besoin du Liban ou de sa richesse; elle a ses propres projets, investissements et territoire, qui peuvent satisfaire ses besoins. Arrêtez vos charlatanisme et déceptions! May Chidiac, j'espère que ta deuxième moitié sera explosée! Soyez maudite! J'espère que le coronavirus nous débarrassera de vous pour ne pas entendre cette absurdité! Soyez maudits vous et Samir Geagea!

Répondre

Vous accusez le Hezbollah de saboter le Liban. Vous dites que le Hezbollah et l'Iran ne veulent pas voir le Liban revivre. Vous êtes simplement ignorant. Al-Sayyid Hassan Hezbollah a dit sur la télévision qu'il était prêt à ramener l'électricité au Liban. Il a dit à plusieurs reprises qu'il était prêt à armer l'armée. Nous voulons savoir pourquoi vous avez refusé, May Chidiac, et les agents qui soutiennent l'Amérique et Israël. Vous vous cachez derrière vos propres doigts. Assez de votre prostitution! Vous devez nous dire pourquoi vos maîtres en Amérique et en Israël ne veulent pas que le Liban cherche le pétrole, et pourquoi ils ne veulent pas obtenir l'électricité et les armes pour l'armée de l'Iran. Qui ne veut pas voir le Liban revivre?I Est-ce le Hezbollah et l'Iran ou vos maîtres juifs et américains? Fermez vos gueules et arrêtez d'aboyer. Vous devez vous cacher et ne pas parler. Vous mentez et vous croyez vos mensonges.

Répondre

Vous voulez que nous traitions avec la Chine, c'est une bonne offre. Quelles sont vos conditions? Vous laissez les expéditeurs al niyabi et arrêtez de contrôler le pauvre peuple libanais. Veuillez répondre sans insultes.

Répondre

Le pays est divisé en deux parties et chacune est concernée par ses propres affaires.

Répondre

Où étiez-vous Chidiac, lorsque vous étiez ministre? Pourquoi n'avez-vous rien fait pour la réforme? Mais maintenant que vous n'êtes plus au pouvoir vous parlez?! Tous ceux qui étaient au pouvoir et ne le sont plus maintenant sont simplement infaillibles?! Ils auraient dû travailler lorsqu'ils étaient ministres et députés. Mais ils étaient concentrés seulement sur le pillage. Ils sont tous des menteurs et les gens ne seront pas dupés.

Répondre

Oui, ils sont tous des voleurs et doivent être traités chrétiens et musulmans ensemble. Maintenant vous devez élire de nouveaux gens du peuple, des gens honnêtes. L'offre de la Chine est bonne si elle est réelle. Il semble que les américains nous laissent tomber et veulent qu’Israël contrôle toute la région. Il y a un proverbe français qui dit "La raison du plus fort est toujours la meilleure", Sayd.

Répondre

Excusez-moi, qui est al-Amin et qui est Chidiac? Que font-ils?

Répondre

Que Dieu détruise l'Iran et ceux qui le soutiennent!

Répondre

Ressaisissez-vous, quoique vous disiez, vous ne serez pas capable de faire quoique ce soit. Le Hezbollah restera une épine dans vos yeux, o, chiens et agents. “Les chiens aboient et la caravane avance".

Répondre

Hizbollat, un jour viendra où vous serez comme des rats!

Répondre

Le Hezbollah est une épine dans vos yeux, ô entremetteurs!

Répondre

O, mes chers amis, en ce moment, nous sommes affamés, notre monnaie a perdu une grande partie de sa valeur et le chômage a atteint des niveaux record et vous continuez de défendre nos partis! Nous avons atteint plus que cela; nous sommes au début d'une famine. Maudit soit le chef du plus grand parti, que ce soit Walid, Hassan, al-Hariri, les Forces, al-Kataeb. Nous nous battons peut-être les uns contre les autres et les dirigeants vont boire ensemble. À la fin, que soit maudit le chef du plus grand parti qui veut que nous mendions pour nourrir nos enfants.

Répondre

Le Hezbollah est un parti de la réforme du Liban pour le libérer de l'hégémonie américaine. Toute la dévastation dans la région est causée par les États-Unis et ses cohortes. May Chidiac n'est qu'un outil méprisable des médias, et son oncle est Antoine Lahad qui a occupé le sud pour le compte de l'ennemi. C'est la vérité.

Répondre

Nous avons essayé l'influence non-iranienne, y compris l'américaine ou européenne. Tout cela n'est qu'une question d'intérêt; tout ce qui est contre leurs intérêts, ils pourraient causer des problèmes, comme ce qui se passe maintenant au Liban.

Répondre