Santé

L'Arabie saoudite adoptera un couvre-feu total à cause du virus pendant l'Eid

AFP

image

Imam Mohammed, muezzin de la mosquée Jaffali dans la ville saoudienne de Djeddah sur la mer rouge, annonce l'appel à la prière à la mosquée qui est fermée en réponse à un décret du gouvernement dans le cadre des efforts pour combattre la pandémie du coronavirus, pendant le mois sacré de Ramadan le 28 avril. [Amer Hilabi/AFP]

L'Arabie saoudite adoptera un couvre-feu total à travers le pays pendant les cinq jours des vacances de l'Eid al-Fitr pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19), face à la croissance des infections, a annoncé le ministère de l'Intérieur mardi 12 mai.

Le royaume, qui a enregistré le plus grand nombre de cas de virus dans la région du Golfe, lutte pour limiter la propagation de la maladie mortelle.

Un confinement total sera réimposé à travers le pays du 23 au 27 mai, a indiqué le ministère dans un communiqué publié par l'Agence de presse saoudienne.

La plupart des régions du royaume ont été mises sous un confinement total suite à l'éruption de la maladie, mais le mois dernier le gouvernement a assoupli le couvre-feu entre 9h et 17h.

Les centres commerciaux et les commerçants ont été autorisés à rouvrir leurs portes, à l'exception des principaux points chauds y compris la ville sainte de la Mecque -- où les cas confirmés ont augmenté, en dépit d'un confinement strict.

Le ministère de la Santé a affirmé mardi que le nombre de décès au COVID-19 a atteint 264 et les infections confirmés 42.925, alors que 15.257 personnes sont guéries.

En mars, l'Arabie saoudite a suspendu le petit pèlerinage de l'Omra qui se déroule tout au long de l'année face à des craintes de propagation de la maladie dans les villes saintes islamiques.

Les autorités n'ont pas encore annoncé si le Hajj -- prévu pour fin juillet -- sera maintenu mais elles ont appelé les musulmans à temporairement reporter les préparatifs pour le pèlerinage annuel .

L'année dernière, environ 2,5 millions de fidèles ont fait le voyage à l'Arabie saoudite de partout dans le monde pour participer au hajj.

Le plus grand économie dans le monde arabe a aussi fermé les cinémas et restaurants et a suspendu les vols dans une tentative de contenir le virus.

Le roi Salman a mis en garde contre un combat encore « plus difficile » à l'avenir contre le COVID-19, vu que le royaume fait face à un double coup des fermetures à cause du virus et la chute des prix du pétrole.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire