Terrorisme |

L'EIIS revendique une attaque sur un gazoduc au nord du Sinaï

AFP

image

Les flammes montent dans le ciel d'un gazoduc après que des saboteurs inconnus avaient bombardé un gazoduc égyptien près du village al-Sabil au nord du SinaÏ dans cette photo d'archive du 27 avril 2011. [AFP PHOTO/STR]

« L’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) a revendiqué vendredi 3 février une attaque sur un gazoduc dans la péninsule de Sinaï en Egypte.

Des hommes armés et masqués à bord d'un véhicule tout-terrain avant de faire exploser les explosifs dans l'attaque de dimanche, menée à environ 80 kilomètres à l'ouest de la capitale provinciale du nord du Sinai, al-Arish, ont indiqué des sources de sécurité.

Aucune victime n'est blessés n'ont été signalé.

Selon des sources, le gazoduc attaqué était une ligne locale liée à une centrale électrique à al-Arish, alimentant les maisons et les usines au Sinaï du centre.

L'EIIS a revendiqué l'attaque dans un communiqué publié sur ses groupes de discussion Telegram.

Il a réclamé que la section du gazoduc frappée dans le village d'Al Teloul et que plusieurs engins explosifs ont été utilsés pour le faire exploser.

Le ministère égyptien de pétrole n'a pas réagi à une demande de commenter lundi après la revendication de l'attaque par l'EIIS.

En février 2018, l'armée et la police égyptienne ont lancé une opération à travers le pays contre les extrémistes et contre l'EIIS en particulier, qui est axée sur le nord du SinaÏ.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha