Économie |

Coupure d'internet au Yémen et les Houthis offrent des excuses

Par Nabil Abdullah al-Tamimi à Aden

image

Dans cette photo d'archive, un homme yéménite en habit traditionnel navigue sur internet dans un club cyber à Sanaa. [Khaled Fazaa/AFP]

Presque huit millions de yéménites ont été privés d'accès à internet ces derniers six jours, alors que les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran mettent en cause la coupure d'un câble sous-marin.

La panne d'internet a perturbé l'économie nationale, causant d'énormes pertes économiques, ont affirmé deux experts à Al-Mashareq, alors que beaucoup de personnes au Yémen jettent le doute sur l'excuse des Houthis pour la crise et remettent en cause plutôt la corruption et la mauvaise gestion.

TeleYemen, l'opérateur local d'internet contrôlé par les Houthis, a annoncé que la coupure a été causée par un câble sous-marin coupé à l'extérieur du Yémen, dans le Golf de Suez.

« Alors que les Houthis contrôlent le secteur des télécommunications, ils sont responsables soit directement ou indirectement de ce problème», a affirmé l'économiste Abdoul Aziz Thabet à Al-Mashareq.

La milice avait pris au préalable des mesures pour limiter l'accès des yéménites à l'internet, y compris une augmentation des tarifs d'internet, l'imposition de conditions financières sur les revendeurs de services Wifi et affaiblissement des services.

En outre, le ministre des télécommunications et des technologies de l'information des Houthis, Musfir al-Numeir, a déclaré le 2 décembre que l'utilisation d'internet était « excessive » et devrait être réduite au Yémen, contrairement aux autres pays qu'il a visité où il il réclame que les gens « utilisent internet juste pour les e-mails ».

La coupure d'un câble sous-marin, selon les allégations des houthis, signifierait l'interruption d'internet dans plusieurs pays dans la région desservis par le même câble, « mais cela est arrivé seulement au Yémen », a souligné Thabet.

Il est très vraisemblable que TeleYemen a manqué au paiement des droits dus à l'opérateur mondial d'internet.

Si c'était vrai, poursuit-il, « il confirmerait la corruption et la mauvaise gestion du secteur des télécommunications par les Houthis ».

Répercussions sur l'économie

Le Yémen se bat depuis longtemps pour fournir un accès convenable à internet à ses habitants « en raison de son incapacité à suivre les progrès technologiques dans ce secteur à cause de la mauvaise gestion », a expliqué le président du Centre d'études et médias économiques Mustafa Nasr à Al-Mashareq.

La coupure d'internet aura un énorme impact négatif sur l'économie nationale, a-t-il affirmé, « vu que les services d'internet contribuent au produit intérieur brut et affectent les autres secteurs économiques ».

« Le secteur des télécommunications est marqué par la corruption et le monopole par une société de l'État, alors que le secteur privé n'est pas autorisé à y investir», a souligné Nasr.

Les sociétés de télécommunication du secteur privé ne sont pas autorisées à fournir les services 3G et 4G, a-t-il expliqué.

« Le seul moyen d'améliorer l'accès à internet est d'appliquer la transparence et permettre à toutes les sociétés publiques et privées de soutenir la concurrence pour fournir de meilleurs services aux citoyens», a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
3
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha