Sécurité |

Mort de 11 soldats yéménites dans une attaque au missile houthi

Par l'AFP

image

Des hommes yéménites portant des fusils d'assaut Kalashnikov lors d'une réunion tribale à Sanaa le 21 septembre, alors que les hommes de tribus distribuent les rations et argent aux combattants fidèles aux Houthis sur les fronts. [Mohammed Huwais/AFP]

Onze soldats yéménites ont trouvé la mort et plus de 20 ont été blessés mardi 7 janvier dans une attaque au missile lancée par les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran sur un camp militaire abritant les troupes gouvernementales, a indiqué une source militaire.

Le missile a frappé le Camp al-Sadrain dans la province al-Dhale alors que les soldats se rassemblaient le matin, a affirmé la source à l'AFP.

C'est la deuxième atatque par les Houthis dans la province dans un peu plus d'une semaine. Le 29 décembre, cinq soldats des Forces de la ceinture de sécurité du sud ont été tués dans une attaque similaire à al-Dhale.

En dépit d'une trêve dans les combats dans une grande partie du Yémen ces derniers mois, la province d'al-Dhale demeure une zone perturbée.

La province est limitrophe à l'ancienne frontière entre le nord du Yémen et le sud indépendant auparavant et les Houthis sont très proches des forces du gouvernement le long de la ligne de front.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha