Sécurité |

Un porte-avions américain fait un transit au détroit d'Hormuz

Par l'AFP

image

Cette photo d'archive de février 2005 de la Marine Américaine montre le USS Abraham Lincoln (CVN 72) lors d'opérations dans l'Océan Indien. [Photo de l'AFP/HO/US NAVY Timothy Smith]

Le groupe de porte-avions américain a emprunté le détroit stratégique d'Hormuz mardi 19 novembre pour montrer « l'engagement » de Washington à la liberté de navigation, a indiqué le Pentagone, au milieu de tensions avec Téhéran.

Le mouvement du groupe de porte-avions USS Abraham Lincoln à travers le passage maritime stratégique séparant l'Iran et les EAU vers le Golfe était prévu, et s'est déroulé sans incident, a annoncé la Marine américaine dans un communiqué.

Le détroit est un point de passage pour un tiers du pétrole mondial transitant par mer.

Un responsable du Pentagone a affirmé, sous couvert d'anonymat, que les échanges entre les forces américaines et les gardes-frontière iraniens étaient « sûrs et professionnels ».

C'était la première fois qu'un groupe de prote-avions américains passe à travers le détroit depuis que l'Iran avait abattu un drone américain en juin dans la même zone.

Aussi en juin, deux pétroliers étrangers ont été attaqués dans la région. Ces attaques ont été attribuées à l'Iran, mais il a nié son implication.

La dernière fois qu'un porte-avions américain a transité à travers le détroit était en avril, a précisé le responsable du Pentagone.

Le détroit d'Hormuz est particulièrement vulnérable car il est très étroit -- environ 50 kilomètres de large -- et n'est pas très profond.

L'Iran, qui contrôle une grande partie des voies de navigation pétrolières à travers le détroit d'Hormuz ne cesse de menacer de le fermer .

Les forces américaines escortent les navires battant pavillon américain transitant dans la région.

Aimez-vous cet article?
1
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha