Sécurité |

Les États-Unis déploient des bombardiers stratégiques sur une base aérienne saoudienne

Sultan al-Barei à Riyad

image

Un bombardier stratégique B-1B atterrit à la base aérienne Prince Sultan en Arabie Saoudite. [Photo fournie par l'armée américaine]

Le récent déploiement d'un nombre non communiqué de bombardiers stratégiques B-1B sur la base aérienne Prince Sultan en Arabie saoudite peut être considéré comme une affirmation de l'engagement des États-Unis envers la défense de la région, ont fait savoir des experts militaires à Al-Mashareq.

Ceci dit également clairement aux éléments malveillants de la région, en particulier le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) et ses affiliés régionaux, qu'ils devraient y réfléchir à deux fois avant d'envisager toute action provocatrice, ont-ils ajouté.

L'arrivée des bombardiers stratégiques B-1B fin octobre s'inscrit dans le cadre du renforcement des États-Unis dans la région du Golfe après les attaques du mois de septembre contre deux installations pétrolières saoudiennes.

image

Un bombardier stratégique B-1B participe à un exercice d'entraînement. [Photo tirée de military.com]

image

Un bombardier stratégique B-1B se ravitaille en vol à haute altitude. [Photo tirée de military.com]

En renforçant leur présence militaire dissuasive dans le Golfe, les États-Unis affirment leur engagement à maintenir la sécurité régionale et à remplir leurs obligations envers leurs alliés en améliorant les capacités de défense militaire communes.

Le déploiement de bombardiers B-1B sur la base aérienne Prince sultan sert « de forte mise en garde des États-Unis contre toute attaque dans la région », a déclaré Mansour al-Shehri à Al-Mashareq.

Ces bombardiers lourds à longue portée « se distinguent par leurs capacités défensives dissuasives », a-t-il expliqué, précisant qu'ils sont équipés d'une technologie de pointe et « possèdent des capacités inégalées par d'autres avions ou bombardiers ».

« Ce bombardier présente de nombreux avantages, dont le plus important est qu'il est piloté par un équipage de seulement quatre personnes et qu'il peut être paré au décollage en quelques secondes », a-t-il poursuivi.

Les bombardiers stratégiques B-1B peuvent voler sur de longues distances pour atteindre leur cible et utiliser des missiles à longue portée, a précisé al-Shehri.

Ces bombardiers peuvent être considérés comme des « forteresses volantes », a-t-il déclaré.

Leur arrivée ne doit cependant pas être considérée comme une provocation, mais comme un signe de la détermination des pays du Golfe et des États-Unis « à stabiliser la région et à dissuader toute tentative de sabotage de la paix existante », a-t-il affirmé.

« Ces renforts sont préventifs et défensifs, pas offensifs », a-t-il souligné.

Un message fort pour l'Iran

« L'arrivée de bombardiers stratégiques en Arabie saoudite est un message fort adressé à l'Iran pour le dissuader de lancer une attaque systématique contre la région du Golfe », a déclaré à Al-Mashareq Yahya Mohammed Ali, analyste égyptien spécialisé en stratégie.

« Ces bombardiers présentent d'excellentes capacités de manœuvre et peuvent voler à basse altitude », a-t-il déclaré, en plus des « capacités de combat représentées par la variété de missiles qu'ils peuvent tirer ».

Grâce à un système utilisé par le commandement stratégique américain, les États-Unis peuvent communiquer avec toutes les unités déployées dans la région, y compris les bombardiers stratégiques B-1B, a expliqué à Al-Mashareq Abdoullah al-Ameri, officier retraité de l'armée des Émirats arabes unis.

Ces avions ont également « la capacité de se coordonner pleinement avec les autres bombardiers et les avions militaires sophistiqués déployés dans la région du Golfe », a-t-il indiqué.

Les armées des États du Golfe ont participé à d'importants exercices d'entraînement et des manœuvres avec les troupes américaines pour améliorer leur état de préparation général et l'interopérabilité des systèmes de défense terrestres, aériens et navals, a-t-il ajouté.

« Tous les systèmes fonctionnent harmonieusement en état d'urgence pour contrer toute attaque ou menace », a-t-il déclaré, notant que les bombardiers récemment arrivés s'inscrivent dans ce cadre plus vaste.

Le bombardier B-1B peut « sécuriser pleinement l'espace aérien de la région du Golfe grâce à ses capacités uniques et inégalées par des bombardiers similaires », a-t-il déclaré, notant toutefois que son rôle principal est « la dissuasion et la protection ».

Aimez-vous cet article?
2
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha