Terrorisme

L'Hadramaout s'engage à lutter contre le terrorisme après les attentats

Nabil Abdoullah al-Tamimi à Aden

image

Une photo prise le 8 août 2018 montre un soldat yéménite participant à un entraînement au déminage le long de la côte au nord d'al-Moukalla, la capitale provinciale de l'Hadramaout. [Karim Sahib/AFP]

Le 1er district militaire a réitéré sa détermination à poursuivre la guerre contre le terrorisme après que des civils et des soldats yéménites et des militaires saoudiens, y compris un commandant de la coalition arabe, ont été tués jeudi 19 septembre dans des attentats.

Jeudi matin, le colonel Bandar ben Mazid Maqboul al-Otaibi, commandant des forces de la coalition arabe à Wadi Hadramaout, a été tué avec deux soldats yéménites et deux soldats saoudiens, par un engin explosif improvisé (EEI).

« Six de nos hommes, dont le chef d'état-major de l'un de nos bataillons, ont également été blessés par cette explosion », qui s'est produite alors qu'ils désamorçaient des EEI posés dans la province par des terroristes, a rapporté le 1er district militaire.

Lors d'un autre incident, deux soldats saoudiens et trois civils yéménites voyageant dans un bus civil ont été tués jeudi à midi, lorsqu'un EEI qui avait été posé sur la route a explosé dans le district d'al-Abr de la province.

Les attaques ont eu lieu une semaine après qu'une moto piégée a explosé à un poste de contrôle du 1er district militaire dans la ville de Shibam, à Wadi Hadramaout, blessant un soldat et un civil et brûlant trois véhicules.

Le 1er district militaire a déploré la mort des « martyrs saoudiens et yéménites » et les a décrits comme « un groupe des meilleurs Arabes, au premier rang desquels le colonel al-Otaibi ».

Il a présenté ses condoléances à « nos frères du commandement du royaume, à l'armée saoudienne et aux familles des martyrs au Yémen et en Arabie saoudite pour la mort de ce groupe de grands hommes ».

Le district a décrit al-Otaibi (Abou Nawaf) comme « l'un des meilleurs commandants », ajoutant qu'il avait joué un rôle majeur dans les efforts visant à protéger Wadi Hadramaout contre des groupes tels qu'al-Qaïda et « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

« Au cours de son mandat de commandant des forces de la coalition dans les zones du wadi et du désert, le martyr a mobilisé toutes les capacités pour éliminer les cellules terroristes », a-t-il ajouté.

« Ses efforts ont conduit à l'arrestation de plusieurs auteurs d'opérations terroristes et de ceux qui les ont soutenus, lors de plusieurs raids contre des repaires de terroristes. »

L'Hadramaout va continuer à lutter contre le terrorisme

La lutte de l'Hadramaout contre le terrorisme « se poursuivra jusqu'à ce que nous les ayons éliminés et que nous ayons débarrassé le Yémen de ce fléau », a déclaré à Al-Mashareq Cheikh Abdoul Hadi al-Tamimi, vice-gouverneur de l'Hadramaout.

« Les habitants de l'Hadramaout rejettent le terrorisme et le condamnent de la manière la plus ferme qui soit, en particulier lorsque des civils sont tués, comme cela a été le cas lors de l'attentat du bus », a-t-il déclaré.

À la lumière des attaques de jeudi, a déclaré l'analyste politique Faisal Ahmed à Al-Mashareq, « le 1er district militaire doit renforcer ses mesures de sécurité ».

Cela vaut en particulier pour « l'entrée et la sortie du personnel militaire saoudien qui participe aux efforts visant à rétablir le gouvernement légitime et à combattre les groupes terroristes », a-t-il précisé.

« L'attaque du bus indique que les terroristes ont été en mesure de surveiller leurs mouvements et de les cibler, sans égard aux civils yéménites qui étaient en route pour l'Arabie saoudite », a-t-il précisé.

« Les habitants de l'Hadramaout veulent la paix et la sécurité, et ils coopèrent avec les agences militaires et de sécurité pour y parvenir », a ajouté Ahmed.

« Al-Qaïda, l'EIIS et d'autres groupes n'accordent pas beaucoup d'importance aux civils lorsqu'ils mènent leurs opérations terroristes », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500