Sécurité |

Les Yéménites condamnent les menaces des Houthis contre le pétrole saoudien

Nabil Abdoullah al-Tamimi à Aden

image

Le colonel Turki al-Maliki, porte-parole de la coalition arabe, montre au vice-secrétaire d'État américain pour les affaires du Proche-Orient David Schenker des armes prétendument iraniennes saisies par les forces saoudiennes aux Houthis appuyés par l'Iran, lors d'une visite sur la base militaire d'al-Kharj dans le centre de l'Arabie saoudite, le 5 septembre. [Fayez Nureldine/AFP]

Une menace émise lundi 16 septembre par les Houthis (Ansarallah) appuyés par l'Iran,dans laquelle ils affirment vouloir viser les mêmes installations pétrolières saoudiennes que celles visées par les attaques de ce week-end, a suscité une vive condamnation au Yémen.

Les Houthis ont revendiqué les attaques de samedi contre les installations pétrolières d'Abqaiq et Khurais qui ont porté un coup d'arrêt à la production de pétrole du royaume et envoyé une onde de choc sur les marchés de l'énergie.

Mais les États-Unis ont imputé ces attaques à l'Iran, affirmant que rien ne permettait de dire qu'elles ont été lancées depuis le Yémen.

Les députés yéménites ont dénoncé la menace des Houthis dans les termes les plus vigoureux.

Le Premier ministre Moeen Abdoul Malik a qualifié le ciblage des deux installations d'Aramco d'acte de terrorisme qui constitue « une escalade des politiques de l'Iran et de ses affiliés visant à déstabiliser la région et à menacer l'économie mondiale ».

Le vice-ministre des Droits de l'homme Nabil Abdoul Hafeez a expliqué à Al-Mashareq que cette nouvelle menace des Houthis de viser ces installations et leur avertissement lancé aux compagnies qui y opèrent indiquent clairement qu'ils ne sont que des intermédiaires du régime iranien.

« En dépit des informations diffusées aujourd'hui et hier sur l'origine des fusées qui ont frappé Abqaiq, les Houthis se sont empressés d'en revendiquer la responsabilité afin d'alléger des mesures internationales potentielles contre l'Iran », a expliqué Abdoul Hafeez.

« Si l'on veut croire la version des Houthis, les armes, les roquettes et les drones sont sans conteste iraniens, et l'Arabie saoudite a déjà prouvé plusieurs fois par le passé quels étaient le type et l'origine de ces armes », a-t-il ajouté.

Quant aux nouvelles menaces des Houthis, a-t-il poursuivi, « chacun connaît les sanctions contre l'Iran et sait que c'est la raison pour laquelle l'Iran veut montrer, par l'intermédiaire des Houthis, qu'il est capable de créer des inquiétudes mondiales concernant le pétrole et les besoins du monde entier ».

« Il veut ainsi montrer qu'il est en mesure de créer une crise mondiale d'une manière ou d'une autre, que ce soit en frappant les installations pétrolières de la région ou en entravant le commerce mondial en bloquant le passage des pétroliers », a-t-il poursuivi.

« Ce message est celui de l'Iran, pas des Houthis, et ces propos sont une menace iranienne explicite au monde entier », a-t-il continué.

Dissuader le « terrorisme économique »

Abdoul Hafeez a demandé aux États membres du Conseil de sécurité des Nations unies d'adopter une législation visant à protéger les installations pétrolières de la région et les voies du commerce maritime international « afin que l'Iran ne puisse atteindre son objectif d'empêcher les exportations de pétrole de la région ».

Cela permettrait de dissuader « le terrorisme économique » et de prévenir de nouvelles attaques, a-t-il affirmé.

Les Houthis affirment avoir visé les installations d'Abqaiq et de Khurais, et l'étendue des conséquences économiques montre que la guerre entre dans une nouvelle phase, a expliqué Moustafa Nasr, directeur du Centre d'études et des médias économiques.

« Les menaces des Houthis doivent être prises au sérieux à la suite de ces attaques, car il est clair qu'ils travaillent avec l'aide de l'Iran pour développer leurs capacités à viser les installations économique saoudiennes », a-t-il indiqué à Al-Mashareq.

« Cela signifie que le conflit au Yémen est désormais un conflit régional », a-t-il ajouté.

Avec ses attaques contre Abqaiq et Khurais, l'Iran met en œuvre sa menace de soit être autorisé à exporter son pétrole, soit de bloquer les exportations de l'ensemble de la région, a expliqué à Al-Mashareq le politologue et journaliste Rashad al-Sharaabi.

« Les Houthis ne sont que des outils de mise en œuvre de l'agenda iranien, que ce soit eux qui aient mené cette attaque contre les installations pétrolière ou qu'ils en aient juste assumé la responsabilité pour couvrir d'autres acteurs dans la région », a-t-il déclaré.

« Par ces actions, les Houthis accentuent les souffrances du peuple yéménite par suite de l'escalade de leurs agressions contre les voisins [du Yémen] et les installations économiques qui affectent l'ensemble des besoins mondiaux », a-t-il ajouté.

« Les Houthis sont déterminés à poursuivre ce combat gravement préjudiciable », a-t-il continué, tant pour le peuple yéménite que pour les autres nations.

« Cela confirme que l'Iran et ses bras militaires en Irak et au Liban les utilisent pour des questions qui n'ont rien à voir avec le Yémen », a-t-il conclu, ajoutant que l'Iran utilise les Houthis pour l'aider à imposer la fin des sanctions économiques qui le frappent.

Aimez-vous cet article?
9
NON

2 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha

Les avions qui ont attaqué les installations pétrolières saoudiennes ont été sans doute faites par le Yémen. Pour ceux qui disent que les frappes ont été lancées par l'Iran, qui n'a rien à voir avec eux, nous leur disons que ce sont des attaques yéménites, et que les avions sont venus du Yémen et non de l'Iran. Ils ne sont pas venus pour réaliser un quelconque but de l'Iran, mais ils sont en réponse aux crimes, au siège et à la guerre. Si vous arrêtez votre agression, le peuple yéménite arrêtera ses frappes. Si vous continuez votre agression, le peuple yéménite poursuivra ses frappes douloureuses qui touchent au plus profond de votre pays.

Répondre

Que Dieu vous maudisse, chiens! Vous avez vendu le territoire arabe. Vous êtes les valets des États-Unis et d'Israël. Vous avez vendu la Palestine, le Yémen, la Syrie, l'Irak, la Libye et le Liban. Vous êtes sales, mais Dieu le Tout Puissant vous a envoyé un grand Moudjahid pour la cause de Dieu, al-Sayyid Abdoul Malak Houthi, qui est un héro courageux. Son arme est le Saint Coran, et sa force est de la force de Dieu et du peuple yéménite. Il est immuable, et vous, chiens, vous pouvez mourir de votre haine!
Ils seront là-bas le matin. Le matin est proche. Vous et ce que les États-Unis vous ont donné, avec votre coalition, n'avez pas et n'allez pas perturber notre croyance en l'arabisme et notre religion islamique. Nous sommes immuables dans la foi du Yémen, et nous n'allons pas nous agenouiller devant personne à l'exception de Dieu. Dieu est avec nous, et vous trompez le monde et vous lui faites croire que vous avez raison. Cependant, vous êtes avec le mensonge, et le mensonge est sous la poussière. L'injuste ne vaincra pas. Vous critiquez les ports et sociétés pétrolières et vous oubliez vos actes contre le peuple du Yémen. Le peuple yéménite a de la dignité et la liberté. Le peuple yéménite aura toujours la tête haute. Ne savez-vous pas combien d'écoles vous avez détruit? Combien d'enfants vous avez rendu orphelins? Ne savez-vous pas combien de familles vous avez tué? Combien de repas vous avez mangé au détriment du sang yéménite? Vous ne réussirez jamais! Dieu le Tout Puissant a promis la victoire à ceux qui sont patients. Vous êtes la souillure du sol; vous n'êtes pas arabes. Vous avez tué, détruit, brûlé et noyé beaucoup de peuples arabes, y compris le Yémen, la Palestine, la Syrie, le Liban, l'Irak, la Birmanie, etc. Vous avez utilisé des avions modernes pour attaquer les gens dans leurs maisons et détruire leurs toits sur leurs enfants dans leur sommeil. Ils sont supposés jouir de la paix de Dieu, mais vous privez les cœurs des enfants innocents de cela. Avez-vous oublié combien de salles de fêtes vous avez détruit sur les têtes des gens? Combien d'écoles vous avez détruit sur les têtes des enfants? Avez-vous oublié combien d'immeubles, universités et facultés vous avez détruit? Avez-vous oublié combien de projets vous avez détruit? Avez-vous oublié que vous avez détruit tout un pays? Vous n'avez jamais pensé une seule fois que vous allez rencontrer Dieu. Vous n'avez pas pensé au sang des innocents que vous avez versé? Ils n'ont rien à voir avec la politique. Dieu me suffit et il est le meilleur protecteur! Votre fin viendra bientôt, avec la volonté de Dieu. C'est une promesse de Dieu. Votre fin approche aux mains de...

Répondre