http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/08/16/feature-01
Société |

Les Jordaniens condamnent le trafic de drogue du Hezbollah

Nohad Topalian à Beyrouth

La culture et la fabrication de drogues sont assurées au Liban par des agriculteurs et des commerçants protégés et couverts par le Hezbollah, et qui font pousser des plantes telles que le cannabis, comme ici (dans la vallée de la Bekaa), dont la résine produit du haschisch. [Al-Mashareq]

Exaspérés par la quantité de drogues qui entre dans le royaume, les Jordaniens se sont tournés vers les réseaux sociaux pour dénoncer le Hezbollah libanais, que beaucoup considèrent comme le moteur des opérations de trafic de drogue.

Le Hezbollah a un long passé de trafic de drogue et est confronté à une réduction du financement qu'il reçoit de l'Iran par suite des récentes sanctions américaines.

Pendant ce temps, des drogues de toutes sortes affluent dans le royaume, a annoncé le Département jordanien de lutte contre les stupéfiants le 26 juin.

Des sacs contenant de la drogue confisquée sont montrés au quartier général de l'unité des stupéfiants de la police à Amman le 7 janvier. [Khalil Mazraawi/AFP]

Un véhicule arrive au poste frontière Jaber-Nassib entre la Jordanie et la Syrie le jour de sa réouverture le 15 octobre 2018, dans le gouvernorat jordanien de Mafraq. [Khalil Mazraawi/AFP]

Il a fait savoir qu'entre mai 2017 et mai 2019, il avait saisi 3300 kilogrammes de haschisch, 81 millions de comprimés de Captagon, trois kilos de cocaïne, 106 kilos d'héroïne, quatre kilos de méthamphétamine, 22 000 sacs de la drogue synthétique appelée « joker » et 240 kilos de haschisch synthétique.

Il a également saisi quatre millions de comprimés de Captagon au passage frontalier de Jaber-Nassib après sa réouverture l'année dernière, qui étaient cachés dans des boîtes de bonbons conditionnées pour l'exportation.

Après avoir appris que les forces jordaniennes avaient déjoué une nouvelle tentative de contrebande de drogues dans le royaume, le hashtag #Hizbullah_drugs_invade_Jordan est devenu viral, les utilisateurs des réseaux sociaux accusant le Hezbollah et l'Iran.

Dans un tweet du 7 août, Hamad al-Mansour, utilisateur des réseaux sociaux, a accusé le Hezbollah d'utiliser des trafiquants de bétail pour transporter de la drogue en Jordanie, cachant leur cargaison illégale dans la laine des moutons.

Mais le plus souvent, les gardes frontières jordaniens saisissent des cargaisons illicites de drogues dissimulées à l'intérieur de véhicules tentant de traverser la frontière depuis la Syrie.

Contrebande via la Syrie

Le Hezbollah fait passer des drogues de toutes sortes, en particulier de pilules de Captagon, du Liban vers la Syrie et de là vers la Jordanie, a expliqué l'analyste politique libanais Rabih Tlais, originaire de la ville de Brital, dans la vallée de la Bekaa.

La drogue entre clandestinement en Jordanie par la province syrienne de Sweida, a-t-il précisé à Al-Mashareq.

La culture et la fabrication de drogues sont assurées au Liban « par des agriculteurs et des commerçants protégés et couverts par le Hezbollah", qui produisent des plantes comme le cannabis, dont la résine produit du haschisch, et le pavot à opium.

Un observateur du trafic de drogue du Hezbollah, qui a demandé à rester anonyme, a rapporté à Al-Mashareq que la milice recrute des individus pour transporter et vendre de la drogue en Jordanie et à l'intérieur du camp al-Rukban près de la frontière jordanienne.

« Le parti utilise des associés jordaniens pour introduire clandestinement de la drogue en Jordanie et la vendre », a indiqué cette source à Al-Mashareq, et livre également de la drogue à certaines tribus bédouines basées dans le désert syrien et près de la frontière entre la Syrie et la Jordanie.

Le Hezbollah expédie de la drogue hors du Liban vers « des intermédiaires dans la région occidentale de Qalamoun en Syrie », a-t-il déclaré.

Elle est ensuite transportée dans la région syrienne (désertique) de Badiya, a-t-il poursuivi, « puis introduite clandestinement en Jordanie par des collaborateurs [du Hezbollah] ».

Renforcement des contrôles aux frontières

La Jordanie a récemment annoncé l'arrestation d'un grand nombre de passeurs opérant dans la zone désertique entre le royaume et la Syrie, a déclaré à Al-Mashareq Hassan Qutb, directeur du Centre libanais de recherche et de conseil.

Les zones désertiques sont vastes et donc difficiles à surveiller, a-t-il noté.

En outre, plusieurs camionneurs ont été appréhendés et accusés de contrebande de comprimés de Captagon et d'autres drogues, a fait savoir Qutb.

La pression internationale sur l'Iran a poussé ses affiliés, dont le Hezbollah, à chercher de nouveaux moyens pour générer des fonds, a-t-il indiqué, ce que le Hezbollah a fait en élargissant son réseau de trafic de drogue.

La contrebande et la vente de drogue « est l'un des outils et des moyens les plus importants utilisés par l'Iran et le Hezbollah pour obtenir des fonds et poursuivre leurs activités dans un contexte de pression croissante sur eux », a ajouté Qutb.

« Le Hezbollah a développé la capacité de fabriquer des drogues en grandes quantités et essaie de les vendre dans tous les pays du monde », a-t-il déclaré

Mais le renforcement des contrôles contre le trafic de drogue mis en place par les pays voisins aux passages frontaliers et dans les aéroports a forcé l'Iran et ses filiales à chercher de nouveaux moyens de faire passer la drogue en contrebande, a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
23

3 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha
| 2019-09-11

Les Forces armées jordaniennes resteront une forteresse imprégnable contre tous les gens malveillants qui seront éliminés. Rien ne resistera sur leur chemin [les forces armées jordaniennes].

Répondre
| 2019-08-31

En mon nom et au nom du grand peuple jordanien, et comme je suis dans ce pays depuis 25 ans et que je n’ai jamais vu personne condamné en Jordanie, nous n’avons pas de drogue au départ. Merci. Veuillez ne pas traîner la Jordanie et le peuple jordanien dans ce non-sens politique et aller régler vos comptes partisans dans un autre pays.

Répondre
| 2019-08-17

Cette info est fabriquée!

Répondre