http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/04/16/feature-03

Sécurité |

Des F-35A nouvelle génération pour améliorer la défense des partenaires des États-Unis dans le monde entier

Caravanserai

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook

Un pilote se prépare à décoller à bord d'un F-35A Lightning II sur la base aérienne de Hill dans l'Utah le 26 mars. [Armée de l'air des États-Unis]

L'US Central Command (CENTCOM) a déployé pour la première fois des avions de chasse F-35A de nouvelle génération au Moyen-Orient le 15 avril dans le cadre d'efforts globaux pour défendre ses nations partenaires et répondre aux menaces dans le monde entier.

Le F-35A supersonique est un avion de chasse de nouvelle génération, résultat de plusieurs années de recherche et de milliards de dollars d'investissement.

Ses nombreuses capacités de haute technologie lui permettent d'échapper à la détection des radars au sol, et ses systèmes électroniques peuvent envoyer des informations de ciblage détaillées à d'autres avions transportant des missiles longue portée, ce qui en fait un appareil très dangereux.

Un F-35A manœuvre lors du meeting aérien de Melbourne en Floride le 30 mars. [Armée de l'air des États-Unis]

« Nous ajoutons un système d'armement extrêmement sophistiqué à notre arsenal, améliorant ainsi grandement les capacités de la coalition », a rapporté le lieutenant-général Joseph T. Guastella, commandant du Commandement central des Forces aériennes des États-Unis. « La fusion des senseurs et la capacité de survie que cet appareil apporte à la force conjointe renforceront la sécurité et la stabilité sur tout les théâtres et décourageront les agresseurs. »

Le déploiement du F-35A renforce les opérations terrestres des troupes de la coalition commandées par les États-Unis dans la lutte contre les combattants ennemis comme les talibans et « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), tout en servant de dissuasion et de contrepoids aux menaces grandissantes de pays comme la Russie et l'Iran.

Le déploiement de cet avion de chasse au Moyen-Orient augmente les options des forces américaines pour repousser les agressions dans la région, où le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) continue d'exporter le terrorisme dans toute la région aux dépens du peuple iranien, et où le régime syrien utilise des armes chimiques contre son propre peuple et menace toujours de le faire.

Les États-Unis ont récemment désigné le CGRI comme « groupe terroriste », après des décennies d'actes hostiles perpétrés par ce groupe dans le monde entier.

L'engagement envers les partenaires

La présence de cet avion de combat devrait renforcer les anciennes relations entre les armées et améliorer les opérations aériennes tactiques combinées et l'interopérabilité des forces, des équipements et des procédures.

Le déploiement du F-35A souligne également l'engagement du CENTCOM envers ses partenaires régionaux du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et les efforts communs pour maintenir la sécurité et la stabilité dans la péninsule arabique.

Plus d'une trentaine de hauts responsables venus de huit pays, dont l'Égypte et la Jordanie, membres du CCG, ont abordé des questions de sécurité régionale comme la sécurité maritime, la défense intégrée contre les menaces aériennes et les missiles, ainsi que la logistique, lors de la conférence des dirigeants de défense du Golfe organisée le 19 mars au quartier général du CENTCOM à Tampa en Floride.

Cette conférence d'un jour, la première organisée aux États-Unis et la quatrième en trois ans, a donné aux leaders américains et arabes l'occasion de discuter ensemble des objectifs de sécurité, ainsi que des moyens d'intégrer le F-35A à ces objectifs communs.

« Multiplicateur de force »

Le lieutenant-colonel de l'US Air Force Yosef Morris, commandant le 4e escadron de chasseurs, a décrit le F-35A comme « un véritable multiplicateur de force ».

Avec le F-35A, « nous avons la possibilité de rassembler, d'unifier et de transmettre tellement d'informations que nous rendons tous les avions alliés plus à même de survivre et plus meurtriers encore. Combiné à sa furtivité, cela nous permet de réellement compléter toute force combinée ».

Bien qu'il s'agisse du premier déploiement du F-35A, la version du Corps des Marines des États-Unis, le F-35B, a déjà effectué sa première frappe de combat en Afghanistan en septembre dernier, réussissant à détruire des positions de talibans en appui d'opérations terrestres de nettoyage.

Aimez-vous cet article?
46
43

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha