Sécurité

Les forces yéménites de Shabwa promettent de chasser al-Qaïda

Nabil Abdoullah al-Tamimi à Aden

image

Des combattants yéménites pro-gouvernementaux prennent position alors qu'ils se rapprochent d'un lieu suspecté d'abriter un dirigeant d'al-Qaïda dans la péninsule arabique, lors d'une offensive à Wadi al-Masini dans l'Hadramaout, le 21 février 2018. [Saleh al-Obeidi/AFP]

Les forces d'élite de Shabwa ont chassé les éléments d'al-Qaïda de quinze districts de la province et ont juré de continuer leur offensive tant que les extrémistes n'ont pas été expulsés totalement des trois districts restants.

« Les forces d'élite de Shabwa ont libéré et nettoyé quinze districts de la province de Shabwa », a rapporté à Al-Mashareq le lieutenant-colonel Mohammed al-Buhr, commandant de ces forces.

« Nous allons bientôt débarrasser les districts restants, Aïn, Baihan et une partie d'Useilan, de toute présence d'al-Qaïda », a-t-il affirmé.

« Les districts libérés ont été sécurisés pour empêcher le retour d'éléments d'al-Qaïda », a-t-il ajouté. « Les forces d'élite sont désormais déployées dans tous ces districts et disposent de suffisamment d'armes et de personnel pour affronter et éliminer toutes les menaces. »

Lors de ces opérations de libération, nos forces ont neutralisé des dizaines d'éléments d'al-Qaïda et en ont arrêté des dizaines d'autres, a-t-il poursuivi, précisant que ceux qui avaient survécu s'étaient enfuis vers les provinces de Marib et d'al-Bayda.

Des éléments d'al-Qaïda ont cherché refuge à Marib et al-Bayda, où les forces yéménites ne sont pas engagées, a-t-il spécifié, ajoutant que les extrémistes de ces zones ne devraient pas présenter de menace pour les provinces voisines de Shabwa et Abyan.

« Il est important de nettoyer les provinces du sud, pour qu'ils ne pensent même pas à revenir semer le chaos », a indiqué al-Buhr.

Des éléments d'al-Qaïda arrêtés à Lawdar

Pendant ce temps, les forces de la Ceinture de sécurité dans le centre d'Abyan, menées par le lieutenant-colonel Ali Awad al-Mahwari, ont arrêté un élément recherché d'al-Qaïda qui tentait de fuir vers al-Bayda.

« Nous avons arrêté un élément d'al-Qaïda à Lawdar après l'avoir surveillé et suivi », a fait savoir dans un communiqué le département d'orientation morale des forces de la Ceinture de sécurité d'Abyan.

« Il s'agit d'un des éléments ayant fui de Wadi Omran lorsque les forces de la Ceinture de sécurité, soutenues par la coalition arabe, ont débarrassé la région des éléments d'al-Qaïda le 23 février », a précisé ce communiqué.

« Les zones comprises entre al-Bayda et Marib sont propices aux éléments d'al-Qaïda, du fait de la présence d'incubateurs tribaux dans la région », a expliqué le politologue Adnan al-Humairi à Al-Mashareq.

Elles sont également idéales en raison de leur topographie accidentée, ce qui en fait un refuge sûr pour ces éléments, a-t-il indiqué.

« Des camps d'entraînement d'al-Qaïda se trouvent dans ces zones », a-t-il conclu, « ainsi que des camps d'entraînement de l'État islamique en Irak et en Syrie (EIIS) à Yakla. »

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500