Sécurité

Yémen : une opération contre les bastions d'al-Qaïda dans la province de Hadramaout

Nabil Abdoullah al-Tamimi à Aden

image

Des combattants yéménites fidèles au gouvernement du président Abdrabbo Mansour Hadi à bord d'un camion équipé d'une mitrailleuse lourde s'approchant de l'emplacement présumé d'un leader d'al-Qaïda et d'al-Qaïda dans la péninsule arabique, lors d'une offensive dans la vallée de Masini de Hadramaout le 21 février. [Saleh al-Obeidi/AFP]

Samedi 28 avril, les forces d'élite de la seconde zone militaire ont commencé à se déployer dans le nord-ouest de Hadramaout pour sécuriser la région contre des éléments d'al-Qaïda dans le cadre de l'opération Montagnes noires récemment lancée.

Cette force d'élite « a repris des positions sur certaines routes qu'al-Qaïda avait mises en place pour terroriser les civils et montrer qu'il disposait toujours d'une présence dans ces régions », a fait savoir dans une déclaration le porte-parole de la seconde zone militaire, Hesham al-Jabri.

« Toutes les routes menant à la province de Hadramaout depuis le nord et l'ouest ont été sécurisées, et les forces d'élite de Hadramaout ont pris position aux entrées et sorties les plus importantes dans le nord-ouest de la province », a-t-il rapporté.

Samedi, la seconde zone militaire a annoncé le lancement de l'opération Montagnes noires, visant à chasser les éléments d'al-Qaïda du nord de Hadramaout, comme à al-Haisar, Qarat al-Fors, al-Dhalia et Labna.

Cette opération est menée avec un soutien aérien de la coalition arabe.

« Après que l'opération al-Faisal, menée par les forces d'élite à Wadi al-Masini le 17 février, a réussi à nettoyer la zone que les éléments terroristes utilisaient comme cachettes en raison du terrain accidenté, certains terroristes se sont enfuis et ont commencé à penser à se regrouper dans le nord de Hadramaout », a indiqué al-Jabri à Al-Mashareq.

« Des renseignements ont confirmé que suite à ces offensives, certains terroristes ont tenté de se repositionner et de se regrouper dans le nord de Hadramaout afin de l'utiliser comme base pour lancer des opérations dans le but de terroriser les habitants de ces zones », a-t-il ajouté.

« Les forces de l'armée se sont déployées dans ces zones et ont mis en place des points de contrôle aux entrées et sorties pour les sécuriser contre le retour des terroristes », a-t-il rapporté.

Actions intégrées de renseignements militaires

« Le soutien aérien fourni par les avions de la coalition arabe a facilité la mission des forces militaires dans le nord de Hadramaout », a affirmé al-Jabri.

L'intégration des actions de renseignements et le soutien fourni par les avions de la coalition arabe ont produit des résultats contre l'antiterrorisme, a indiqué à Al-Mashareq l'analyste politique Adnan al-Humairi.

« Les actions de renseignements ont révélé les plans d'al-Qaïda visant à se repositionner et se regrouper », a-t-il précisé.

« Le moral de l'armée est au beau fixe, Hadramaout ayant fêté le deuxième anniversaire de la libération d'al-Moukalla des éléments d'al-Qaïda le 24 avril », a-t-il rapporté.

« Les coups successifs portés à al-Qaïda dans la province de Hadramaout ont privé le groupe des forces dont il jouissait autrefois », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500