Sécurité

« Iron Union 6 », un exercice militaire conjoint entre les Émirats arabes unis et les États-Unis

Par Mohammed al-Jayousi à Manama

image

Des forces émiriennes et américaines participent aux manœuvres d'entraînement « Iron Union 6 », qui se déroulent du 14 au 28 janvier. [Photo fournie par l'Emirati News Agency, WAM]

Des forces terrestres des Émirats arabes unis sont actuellement engagées dans d'importantes manœuvres d'entraînement conjointes avec l'US Army pour améliorer la préparation au combat des deux parties et leur capacité à répondre aux menaces de sécurité.

« Iron Union 6 », qui a débuté le 14 janvier et se poursuivra jusqu'au 28, est une manifestation des liens étroits qui existent entre les deux pays, ont déclaré des politologues émiriens.

Ces manœuvres conjointes sont conçues pour servir leurs intérêts de sécurité communs, et elles devraient être bénéfiques en améliorant les compétences et la capacité de toutes les unités militaires à répondre aux menaces sécuritaires dans la région.

Cet exercice, long de deux semaines, se déroule sur le territoire des Émirats arabes unis.

Il s'agit de l'exercice le plus important dans la région, avec le plus grand nombre de soldats engagés, a rapporté l'Emirates News Agency (WAM).

Forts liens bilatéraux

Le politologue émirien Abdoullah al-Mutawa a souligné « la relation solide et exceptionnelle entre les Émirats arabes unis et les États-Unis » et a noté que celle-ci est « stratégique et importante, et non limitée à l'aspect militaire ».

Elle comprend aussi une coopération politique et économique, a-t-il précisé.

« Les Émirats arabes unis sont un allié stratégique des États-Unis dans tous les domaines de la coopération et de la coordination conjointes », a ajouté al-Mutawa, soulignant que la coopération militaire grandit et gagne en complexité au vu des défis sécuritaires dans la région.

« Il n'est pas surprenant que les Émirats arabes unis organisent le plus grand exercice militaire de ce type avec notre allié américain », a-t-il ajouté, précisant que la coopération militaire entre les deux pays est bien établie.

« Elle existe depuis des dizaines d'années dans les domaines de l'échange d'expertise militaire et l'utilisation des dernières technologies pour développer les capacités défensives et offensives des forces armées », a-t-il indiqué.

Les Émirats arabes unis ont participé à plusieurs alliances de sécurité avec les États-Unis, en particulier dans la lutte contre al-Qaïda en Afghanistan et au Yémen, et en tant que membre de la coalition internationale qui lutte contre « l'État islamique » (Daech).

Les opérations menées par les forces des Émirats arabes unis en partenariat avec leurs homologues américains « servent d'exemple à suivre quant au niveau de préparation de toutes les unités militaires et leur capacité à répondre à tous les types de menaces terroristes et de sécurité », a poursuivi al-Mutawa.

« La meilleure preuve en est le succès de leurs opérations sur le terrain, dont la libération d'Aden et leurs contributions sécuritaires au Kosovo, au Liban et en Afghanistan dans les années 1990 », a-t-il poursuivi.

Ces succès prouvent que les exercices conjoints sont bénéfiques et qu'ils ont un impact positif sur les forces armées des Émirats arabes unis, les « Lions de la péninsule », a-t-il indiqué.

Une série d'exercices

« La coopération militaire et de sécurité avec les États-Unis se déroule bien depuis longtemps, et il existe une confiance mutuelle entre les deux pays, basée sur leurs intérêts communs, la crédibilité et le partenariat », a rapporté l'écrivain politique et rédacteur émirien Dirar Belhoul al-Falasi, directeur général de la Fondation Watani Al Emarat.

« Ce nouvel exercice militaire est le sixième de la série, confirmant la continuité de la coopération entre les deux pays amis pour servir nos intérêts stratégiques et renforcer notre relation bilatérale », a-t-il affirmé.

« Les exercices sont toujours utiles, surtout lorsque vous vous entraînez avec une armée aussi professionnelle que celle des États-Unis », a-t-il expliqué.

« Cet exercice renforce les capacités de défense de nos forces armées, notamment en ce qui concerne la réponse rapide aux urgences et la réponse dans les plus brefs délais possible aux crises de tous types », a-t-il ajouté.

Al-Falasi a conclu qu'avec ces manœuvres, les Émirats arabes unis ont prouvé à tous ceux que cela concerne que ses forces armées sont tout à fait prêtes à répondre à tous les défis et toutes les menaces potentielles.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500