Sécurité

Le nouveau comité anti-al-Qaïda du Yémen arrête une cellule terroriste

Par Abou Bakr al-Yamani à Sanaa

image

Les soldats yéménites vérifient la scène d'un attentat à la voiture piégée à un point de contrôle de l'armée à l'entrée de la ville de Hajr, située à environ 15 kilomètres à l'ouest d'al-Maukalla, capitale de la province de Hadramaut au Yémen, le 18 juillet 2016. [Abdouljabbar Bajoubair / AFP]

Un comité de sécurité et militaire formé mardi 12 septembre par le gouvernement yéménite pour lutter contre al-Qaïda dans les provinces de Hadramaut et Shabwa a mis la main sur une cellule terroriste dans la côte de Hadramaut, a déclaré un haut responsable à Al-Mashareq.

"L'arrestation d'une cellule terroriste de huit membres le deuxième jour après la formation du comité de sécurité et militaire est le premier fruit de ses efforts visant à lutter contre a-Qaïda", a annoncé le gouverneur adjoint de Hadramaut Abd al-Hadi al-Tamimi.

"La lutte contre al-Qaïda nécessitera plus de planification et de coordination entre les organismes de sécurité et militaires dans les deux provinces, et même à un niveau supérieur, la coordination de toutes les provinces", a-t-il précisé.

Au cours d'une visite de cinq jours à Hadramaut qui a débuté mardi, le Premier Ministre du Yémen Ahmad Obaid bin Dagher a rencontré des commandants de sécurité et militaires des provinces de Hadramaut et Shabwa.

La réunion a donné lieu à la formation du comité militaire et de sécurité pour mettre fin aux menaces posées par al-Qaeda et les cellules terroristes.

Le comité est composé des gouverneurs de Hadramaut et Shabwa, le commandant de la 1ère zone militaire, le chef adjoint d'état-majeur et le ministre adjoint de l'Intérieur.

Bin Dagher a appelé à la lutte contre l'idéologie extrémiste et a souligné la nécessité de développer Hadramaut après l'expulsion des éléments d'al-Qaïda.

Des efforts conjoints ont été nécessaires pour lutter contre al-Qaïda

"Le comité militaire aidera à combattre al-Qaïda parce qu'il faut coordonner les efforts de toutes les zones militaires et les agences de sécurité dans toutes les provinces et non seulement à Hadramaut et Shabwa" pour vaincre le groupe, , a précisé Al-Tamimi.

Il a dit que la répression d'al-Qaïda à Abyan a poussé les éléments du groupe à fuir à Shabwa et, lorsqu'ils ont été vaincus à Shabwa, ils ont fui vers les régions de la vallée de Hadramaut.

"Al-Qaïda a une présence à Hadramaut et des filiales à Shabwa et à d'autres régions, alors les efforts pour le combattre doivent être unifiés", a-t-il ajouté.

Les cellules terroristes affiliées à al-Qaeda utilisent de grandes zones désertiques entre les zones militaires et les provinces pour s’entraîner et lancer des attaques, a-t-il expliqué.

Le nouveau comité se chargera de la sécurité et de la coordination militaire, ainsi que de la formation et l'armement des forces pour réagir aux menaces potentielles, a-t-il indiqué.

Aimez-vous cet article?

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500

Que Dieu fasse triompher la vérité.

Répondre