Sécurité |

Le Liban marque la Journée de l'Armée et promet de combattre la terreur

Par Tamer Abou Zeid à Beyrouth

image

L'armée libanaise a marqué le 72e anniversaire de sa fondation le 1 août. [Photo fournie par Dalati et Nohra]

Les forces armées libanaises ont célébré mardi 1 août le 72ème anniversaire de sa fondation au milieu de combats imminents pour libérer les villes frontalières de Ras Baalbek et al-Qaa de "l'Etat Islamique en Irak et en Syrie" (EIIS).

Les célébrations de la Journée de l'Armée ont eu lieu après un hiatus de deux ans en raison du vide présidentiel. Ont assisté aux célébrations le président Michel Aoun, le président du parlement Nabih Berri, le Premier ministre Saad al-Hariri et d'autres personnalités politiques et militaires.

Le président Aoun, accompagné du ministre de la Défense, Yacoub al-Sarraf, du commandant général de l'armée, le général Joseph Aoun et du chef de l'état-major, le général Hatem Malak, a déposé une gerbe de fleurs sur le mémorial des martyrs de l'armée alors que la musique a joué l'hymne national.

"Le Liban a été un pionnier dans sa guerre contre le terrorisme, l'armée a fait face au terrorisme dans des batailles successives et a réussi à renforcer la stabilité politique et sécuritaire du pays", a déclaré Aoun, s'adressant à aux officiers diplômés.

"Votre diplôme coïncide aujourd'hui avec les grands défis auxquels sont confrontés les institutions militaires et de sécurité pour faire face aux menaces du terrorisme et aux agressions contre le Liban", a-t-il déclaré.

"Nous ne nous retirerons pas devant le terrorisme", a-t-il ajouté. "L'armée et nos institutions de sécurité seront toujours prêtes à l'affronter".

L'armée prête à vaincre l'EIIS

"Il ne fait aucun doute que les capacités de l'armée libanaise sont très élevées à la suite d'une formation continue", a déclaré à Al-Mashareq le général de division Johnny Khalaf, retraité de l'armée libanaise, .

Les capacités de l'armée se sont sensiblement améliorées ces dernières années, a-t-il dit.

"Nous devons encore continuer à développer ces capacités, mais ce que nous avons maintenant nous permet de préparer toute bataille et de repousser toute attaque", a-t-il ajouté.

L'armée se prépare constamment à la bataille contre l'EIIS à Al-Qaa et à Ras Baalbek, a déclaré Khalaf, notant que l'armée a renforcé ses brigades et ses régiments et mène régulièrement des patrouilles et surveille les mouvements d'extrémistes à travers une salle d'opérations très développée.

"L'armée est maintenant capable de livrer toute bataille et de la gagner ", a-t-il annoncé.

Aimez-vous cet article?
1
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha