Société

L'habit traditionnel, porté par les hommes yéménites depuis des générations, décline en popularité alors que le pouvoir d'achat diminue.


Ce film récompensé raconte une journée de la vie de deux familles piégées dans un appartement de Damas pendant la guerre en Syrie.


Une campagne sur les réseaux sociaux utilisant le hashtag #BringDevBack vise à attirer l'attention sur l'importance d'orienter les fonds de donateurs vers des projets de développement dans ce pays ravagé par la guerre.


Un projet de long terme a fourni des compétences de formation professionnelle à 38 000 femmes, afin qu'elles puissent intégrer le marché du travail ou créer des entreprises génératrices de revenus.


Le soutien militaire, financier et médiatique de l'Iran aux Houthis participe à la prolongation d'une guerre dévastatrice, à cause de laquelle plus de 22 millions de Yéménites ont besoin d'aide humanitaire.


Les responsables libanais espèrent démontrer le succès des petites entreprises dans la création d'emplois pour les réfugiés syriens et les communautés d'accueil.


Le royaume projette de construire de nouveaux lieux et de faire venir des artistes internationaux comme Andrea Bocelli et le Cirque du Soleil, dans le but de développer le secteur du divertissement et de diversifier l'économie saoudienne.


La ville a réussi à garder la guerre à distance depuis que les membres de tribus locales ont repoussé les Houthis, mais elle porte toujours les stigmates du conflit.


Une initiative populaire lancée par un photojournaliste s'emploie à aider les habitants de villages isolés et appauvris.


Les montagnes de détritus échoués sur le littoral près de Kesrouan soulignent le besoin d'une solution durable à la crise de la gestion des déchets.