Riyad: L'offre de trêve des Houthis est "positive"

L'Arabie saoudite a donné une réponse "positive" vendredi 4 octobre à une offre de trêve des Houthis du Yémen (Ansarallah) et a appelé à sa mise en œuvre, a rapporté l'AFP.

Depuis 2015, Riyad a dirigé une coalition militaire pour soutenir le gouvernement internationalement reconnu du Yémen contre les Houthis soutenus par l'Iran.

"La trêve annoncée au Yémen est perçue positivement par le royaume. C’est ce qu’il a toujours recherché et espère qu’elle sera appliquée efficacement", a déclaré le vice-ministre de la Défense, le prince Khalid bin Salman, dans un article publié sur les médias sociaux.

Le 21 septembre, les Houthis ont annoncé qu'ils étaient prêts à faire la paix avec Riyad, réitérant par la suite leur offre. L'Arabie saoudite a déclaré qu'elle jugerait les Houthis sur leurs "actions et non sur leurs paroles".

Lundi, les Houthis ont libéré 290 prisonniers dans le cadre d'un échange faisant partie d'un accord de désescalade conclu en Suède en décembre 2018.

Le prince Khalid a également accusé l'Iran d'exploiter la situation au Yémen et "d'éluder la responsabilité de leurs actes terroristes".

Les Houthis ont revendiqué la responsabilité des attaques du 14 septembre contre deux installations pétrolières saoudiennes clés. Mais Riyad et Washington accusent l’Iran de ces attaques, accusation démentie par Téhéran.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha