Les forces égyptiennes tuent 15 militants lors d'un échange de tirs dans le nord du Sinaï

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué 15 militants présumés lors d'une fusillade dans le nord du Sinaï, a fait savoir l'AFP dimanche 29 septembre.

Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, des "éléments terroristes" se cachaient dans une ferme située dans la capitale provinciale du nord du Sinaï, Al-Arish.

Lorsque les forces se sont approchées, "les militants ont tiré à balles réelles, forçant les troupes à riposeter faisant 15 morts", a indiqué le ministère.

Les autorités ont déclaré avoir découvert une petite quantité d'armes dissimulées, notamment une ceinture d'explosifs, plusieurs fusils et un engin explosif.

Le ministère n'a pas précisé la date de la fusillade, mais l'annonce fait suite à de récentes opérations militaires dans le Sinaï selon lesquelles les autorités ont tué 118 militants présumés.

En février 2018, l'armée égyptienne a lancé une offensive nationale contre les groupes extrémistes, principalement dans le nord du Sinaï, où "l'État islamique en Iraq et en Syrie" (EIIS) est toujours très présent.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha