Un pétrolier sous pavillon britannique détenu sort des eaux iraniennes

Un pétrolier battant pavillon britannique, retenu depuis plus de deux mois dans le port iranien de Bandar Abbas, a pris la mer, a annoncé mardi 24 septembre un site Web spécialisé dans les transports maritimes.

Le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Rabiei, avait annoncé lundi que "la procédure judiciaire était terminée" et que le navire appartenant à la Suède était libre de partir, a rapporté l'AFP.

"Les images satellites de ce matin capturées par @planetlabs révèlent que le #StenaImpero n'est PLUS ANCRÉ à cet endroit (27.07° N, 56.25° E) ", a déclaré TankerTrackers.com sur son compte Twitter.

"Il était là-bas depuis la deuxième semaine d’août."

Le Corps de la Garde révolutionnaire islamique iranien (CGRI) a encerclé le Stena Impero avec des bateaux d’attaque avant de faire un rappel sur le pont du pétrolier dans le détroit d’Ormuz le 19 juillet.

Le navire a été détenu au port de Bandar Abbas sous prétexte de ne pas avoir répondu aux appels de détresse et avoir éteint son transpondeur après avoir heurté un bateau de pêche.

Stena Bulk, la société propriétaire du pétrolier, a déclaré dimanche qu'elle s'attendait à ce que le navire soit libéré prochainement, mais a exprimé sa prudence face à la situation.

Les tensions dans le Golfe ont monté depuis le mois de mai en raison de l'intensification de la campagne d'interactions non professionnelles de l'Iran, qui semble avoir pour but de provoquer une réaction internationale.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha