L'Égypte, la Jordanie et l'Irak soulignent l'importance de la sécurité dans le Golfe

L’Égypte, la Jordanie et l’Iraq ont souligné lundi 23 septembre qu’il importait de préserver la sécurité du Golfe et de garantir la liberté de navigation dans la région en réponse aux récents attentats perpétrés contre des installations pétrolières saoudiennes, a rapporté le portail en ligne égyptien Ahram Online.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le roi Abdoullah de Jordanie et le président irakien Barham Salih ont tenu un sommet tripartite à New York en marge de la 74ème Assemblée générale des Nations Unies, a annoncé la présidence égyptienne.

Les trois dirigeants ont déclaré que la sécurité du Golfe faisait partie intégrante de la sécurité nationale des pays arabes, tout en affirmant qu'il importait d'éviter toute nouvelle escalade susceptible de nuire à la stabilité de la région.

Au cours de leur réunion, les dirigeants ont également reconnu l'importance de solutions politiques globales aux crises en Syrie, en Libye et au Yémen.

Les dirigeants ont affirmé la nécessité d'éliminer les organisations terroristes et de lutter contre le soutien politique, financier et médiatique dont bénéficient ces groupes.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha