http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/09/13/newsbrief-01

États-Unis : un pétrolier aperçu en Syrie montre que l'Iran est trompeur

Les États-Unis ont déclaré jeudi 12 septembre que l'Iran s'était montré indigne de confiance après qu'un pétrolier ait apparemment livré du pétrole à la Syrie au mépris de ses promesses, a rapporté l'AFP.

"Je pense que l’importance ici pour nos amis du monde entier au sein de la communauté internationale est de noter qu’une fois de plus, le régime iranien vous a menti et induit en erreur", a déclaré la porte-parole du département d’État, Morgan Ortagus.

Un navire iranien, appelé à l'origine Grace 1 et renommé Adrian Darya 1, a été retenu pendant six semaines par le territoire britannique d'outre-mer de Gibraltar jusqu'à ce que les autorités reçoivent des promesses qu'il ne se dirigeait pas vers la Syrie, principal allié arabe de l'Iran.

L'Union européenne maintient un embargo sur la Syrie en réaction à la répression sanglante exercée par le président Bachar al-Assad contre les opposants à son régime.

La Grande-Bretagne a déclaré mardi que l'Iran avait manqué à ses engagements et que le navire avait transféré du pétrole en Syrie, convoquant l'ambassadeur iranien pour protester.

"Le régime iranien a violé sa parole et semble vouloir alimenter la brutalité du régime al-Assad contre le peuple syrien, qui continue de faire face à une violence généralisée, meurtres et destructions", a déclaré Ortagus.

"Cela s'inscrit dans la toile de mensonges perpétrés par le régime iranien pendant 40 ans", a-t-elle indiqué.

"Leur tromperie et leurs promesses non tenues ne visent pas seulement la communauté internationale, mais également le peuple iranien", a-t-elle souligné, critiquant le bilan du régime en matière de droits de l'homme.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha