http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/08/28/newsbrief-05

Rapport : les États-Unis vont ouvrir des négociations directes avec les Houthis du Yémen

Les États-Unis s'apprêtent à ouvrir des pourparlers directs avec les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran dans le but de mettre fin à la guerre au Yémen qui a coûté la vie à des milliers de personnes, a rapporté le Wall Street Journal mercredi 28 août.

L’initiative proposée, les premières négociations directes entre Washington et les Houthis depuis plus de quatre ans, intervient alors que la milice intensifiait les attaques de missiles et de drones sur l’Arabie saoudite voisine, a rapporté l’AFP.

"Les États-Unis cherchent à pousser l’Arabie saoudite à participer à des pourparlers secrets à Oman avec les dirigeants houthis dans le but de négocier un cessez-le-feu au Yémen", a rapporté le Wall Street Journal, citant des personnes inconnues au courant de ces projets.

Cette décision pourrait ouvrir la voie à un premier canal important entre l'administration du président Donald Trump et les Houthis à un moment où les craintes d'une guerre régionale plus vaste se font jour, a indiqué le journal.

L’équipe de négociation américaine serait dirigée par Christopher Henzel, ancien diplomate devenu le premier ambassadeur de l’administration Trump au Yémen en avril, a annoncé le journal.

Pendant ce temps, le prince Khalid bin Salman, vice-ministre de la Défense saoudien et frère du prince héritier Mohammed bin Salman, est arrivé à Washington cette semaine pour s'entretenir avec plusieurs responsables américains.

Le Journal a annoncé qu'il rencontrerait le secrétaire d'État Mike Pompeo.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha