http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/08/01/newsbrief-02

Armes et allégeance à l'EIIS découvertes dans une enquête terroriste française

Les enquêteurs français ont découvert des armes et un serment d'allégeance à "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) après avoir inculpé trois hommes pour avoir planifié un attentat terroriste, ont annoncé des sources proches de l'enquête ce jeudi 1er août.

Les deux hommes n'avaient pas encore décidé d'une cible spécifique mais avaient envisagé d'attaquer un gardien de prison, a déclaré une autre source à l'AFP mercredi.

Deux des hommes purgent déjà une peine de prison et la lettre affirmant leur allégeance à l'EIIS a été retrouvée sur le troisième homme, a déclaré une source jeudi.

Tous ont nié les allégations après leur mise en accusation vendredi dernier.

L'un des hommes, Zakaria Chedili, 31 ans, était en prison pour avoir passé six mois en Syrie en 2014 avec un groupe affilié à al-Qaïda, a indiqué une source.

Les sources ont ajouté que les armes saisies étaient "anciennes", sans plus de détails.

"C’était un projet, nous n’avions pas un niveau de risque particulièrement élevé", a indiqué jeudi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à la suite de l'annonce de ces arrestations par le quotidien français Le Parisien.

Le cerveau du groupe était un converti à l'islam âgé de 27 ans qui avait été emprisonné pour avoir été un "apologiste du terrorisme", a-t-il déclaré.

Il avait été transféré dans au moins trois prisons différentes et c'est au cours de ces transferts qu'il a rencontré les deux autres suspects.

Le troisième homme, âgé de 42 ans, avait été libéré de prison plus tôt cette année, a précisé le journal.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha