Les États-Unis veulent une coalition pour protéger les eaux stratégiques du Golfe, selon un général

Les États-Unis ont pour objectif de former une coalition pour garantir la liberté de navigation dans les eaux stratégiques du Golfe dans le contexte de relations tendues entre Washington et Téhéran, a déclaré un général aux médias mardi 9 juillet.

Les tensions dans la région, à travers laquelle passe près du tiers du pétrole mondial, ont augmenté ces dernières semaines. Les États-Unis ont accusé l’Iran de multiples attaques contre des navires-citernes et Téhéran a abattu un drone américain.

"Nous sommes en train de discuter avec un certain nombre de pays pour voir si nous pouvons constituer une coalition qui garantirait la liberté de navigation dans les détroit d’Hormuz et Bab al-Mandeb", a déclaré le général Joseph Dunford, président du Chef d'état-major interarmées, dans une vidéo publiée par Reuters.

"Je pense que probablement au cours des deux prochaines semaines, nous identifierons les pays qui ont la volonté politique d’appuyer cette initiative, puis nous travaillerons directement avec les forces armées pour identifier les capacités spécifiques qui soutiendront cette initiative", a indiqué Dunford.

Les États-Unis assureraient "la surveillance et le contrôle du domaine maritime" tandis que les navires seraient escortés par les nations dont ils portent le drapeau, a déclaré le général.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo avait déclaré le mois dernier qu'il espérait que plus de 20 pays, y compris les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite, travailleraient de concert pour renforcer la sécurité maritime..

"Nous aurons besoin de votre participation à tous, et des membres de vos armées", a déclaré Pompeo, ajoutant que "le président tient à faire comprendre que les États-Unis ne supportent pas le coût de cela".

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha