L'Iran s'engage à réagir à la détention d'un pétrolier britannique

Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, s’est engagé lundi 8 juillet à réagir à la détention par la Grande-Bretagne d’un pétrolier au large de Gibraltar, a annoncé l’AFP.

Le Grace 1 de 330 mètres, capable de transporter deux millions de barils de pétrole, a été arrêté jeudi par la police et les agences de douane à Gibraltar, un territoire britannique d'outre-mer situé à l'extrémité sud de l'Espagne.

Les autorités de Gibraltar ont déclaré soupçonner que le pétrolier transportait du pétrole brut vers la Syrie, en violation des sanctions de l'UE.

Téhéran le nie et affirme que le navire a été intercepté dans les eaux internationales.

La Cour suprême de Gibraltar a ordonné vendredi que le pétrolier pouvait être retenu 14 jours de plus, a déclaré le procureur général du territoire.

La détention du navire a eu lieu à un moment critique dans les relations entre l'Union européenne et l'Iran, alors que le bloc réfléchissait à une réponse à la violation par Téhéran de la limite d'enrichissement d'uranium convenue dans l'accord nucléaire troublé de 2015.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha