Le roi saoudien accueille le ministre britannique des Finances pour des entretiens

Le roi Salman d'Arabie saoudite a reçu le ministre britannique des Finances, Philip Hammond, pour des entretiens à Djeddah, dimanche 7 juillet, a fait savoir l'AFP.

Les dirigeants ont discuté des moyens de "renforcer la coopération économique et financière" et ont également examiné les questions de sécurité à la suite des "menaces iraniennes" sur les voies navigables régionales, a déclaré l'agence de presse saoudienne (SPA).

La visite de Hammond intervient après que le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman a réitéré le mois dernier que l'introduction en bourse de la société publique Aramco, qui avait été annoncée comme la plus grosse vente d'actions au monde, aurait lieu à la fin de 2020 ou au début de 2021.

L’Arabie saoudite n’a pas encore annoncé le lieu de la cotation, mais Londres, New York et Hong Kong rivalisent tous pour une part de l’introduction en bourse tant vantée.

Hammond était accompagné du chef de la Bourse de Londres, David Schwimmer, et du ministre des Investissements, Graham Stuart, lors de sa visite de deux jours à Djeddah, qui a débuté samedi, selon un communiqué du gouvernement britannique.

L'Arabie saoudite prévoit de vendre jusqu'à 5% de la plus grande entreprise énergétique du monde et espère lever jusqu'à 100 milliards de dollars.

L'introduction en bourse prévue constitue la pierre angulaire d'un programme de réformes envisagé par le prince Mohammed pour dissiper l'économie saoudienne de sa dépendance vis-à-vis du pétrole.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha