Les EAU approuvent la pleine propriété étrangère des entreprises

Les Émirats arabes unis ont annoncé mardi 2 juillet qu'ils avaient décidé de lever le cap qui a duré des décennies sur la propriété étrangère et de permettre le plein contrôle étranger des entreprises, a déclaré l'AFP.

"Lors d’une réunion du cabinet que j’ai présidé à Abou Dhabi, nous avons approuvé la participation à part entière dans 122 activités économiques", a déclaré le vice-président et Premier ministre émirati, Cheikh Mohammed bin Rashed Al Maktoum, dans un article publié sur les médias sociaux.

La décision couvre "des domaines tels que l'agriculture, la fabrication, les énergies renouvelables, le commerce électronique, les transports, les arts, la construction et les loisirs", a-t-il ajouté.

La décision abolit une loi vieille de plusieurs décennies qui limite la participation étrangère à 49%.

Les sept émirats qui composent les EAU auront le pouvoir discrétionnaire de spécifier leurs propres plafonds pour la propriété étrangère de secteurs d'activité clés, a déclaré un gouvernement.

Pour éviter la limite de 49%, certains émirats à la tête desquels se trouvait Dubaï ont longtemps établi des zones de libre-échange dans lesquelles les étrangers peuvent posséder jusqu'à 100% de leurs activités.

Cheikh Mohammed a souligné que la décision de mardi ouvrait l'économie des EAU à toutes les nationalités, de manière à "en faire une des meilleures destinations pour les investissements mondiaux".

La décision du cabinet ouvre essentiellement 13 secteurs économiques majeurs dans la deuxième plus grande économie du monde arabe, et la plus diversifiée.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha