http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/06/12/newsbrief-01

Un missile houthi vise un aéroport saoudien et blesse 26 civils

Une attaque au missile menée par les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran sur un aéroport du sud-ouest de l'Arabie saoudite a blessé 26 civils mercredi, suscitant une promesse d'une "action sévère" de la coalition arabe contre les Houthis, a annoncé l'AFP.

Le missile a frappé l'aéroport civil de la station de montagne d'Abha, une escapade estivale populaire des Saoudiens qui cherchent à s'évader de la chaleur accablante de Riyad ou de Jeddah.

Huit des blessés ont été admis à l'hôpital, a déclaré le porte-parole de la coalition Turki al-Malki.

Les 18 autres ont été libérés après avoir reçu les premiers soins, a-t-il ajouté dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle saoudienne.

Le missile a endommagé le salon des arrivées de l'aéroport et les vols ont été interrompus pendant plusieurs heures avant de revenir à la normale.

Al-Malki a déclaré qu'au moins un Indien faisait partie des trois femmes blessées avec deux enfants saoudiens.

Il a ajouté que la frappe sur l'aéroport équivalait à une "attaque terroriste" sur une cible civile pouvant être considérée comme un "crime de guerre", ajoutant que la coalition "agirait avec sévérité" pour dissuader les Houthis et protéger les civils.

Les Houthis ont confirmé qu'ils avaient lancé un missile sur l'aéroport d'Abha.

Al-Malki a affirmé que le missile "prouve que cette milice terroriste a fait l'acquisition de nouvelles armes de pointe et que le régime iranien poursuit son soutien et son terrorisme transfrontalier".

Lundi, des défenses aériennes saoudiennes ont intercepté deux drones houthis se dirigeant vers Khamis Mushait.

Le mois dernier, l'armée de l'air saoudienne a abattu un autre drone qui ciblait l'aéroport de Jizan, sur la côte de la mer Rouge près de la frontière yéménite, a annoncé la coalition.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha