http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/05/16/newsbrief-02

47 militants présumés et 5 soldats tués dans le Sinaï en Égypte

L’armée égyptienne a déclaré jeudi 16 mai que 47 militants et cinq de ses troupes avaient été tués dans le cadre de son offensive militaire dans la péninsule du Sinaï, où elle combat "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS).

Les militants présumés avaient en leur possession "des armes à feu de marques différentes, des munitions, des engins explosifs dans le nord et le centre du Sinaï", selon un communiqué vidéo publié sur les comptes de médias sociaux des forces armées, a rapporté l'AFP.

Dans le cadre de l'opération de grande envergure visant à sécuriser les frontières égyptiennes, 158 "éléments criminels" ont été arrêtés.

Les forces armées ont également neutralisé 385 engins explosifs que les insurgés ont installés contre les forces de sécurité.

L'armée n'a pas précisé quand les morts et les arrestations ont eu lieu, mais seulement qu'elles ont eu lieu dans le cadre des "efforts récents" contre les extrémistes.

La péninsule du Sinaï, au nord-est du pays, est l'épicentre d'une insurrection extrémiste endurcie menée par l'EIIS.

En février 2018, l'armée a lancé une opération nationale contre les militants, visant principalement la région du nord du Sinaï.

Selon les forces armées, quelque 650 militants et environ 45 soldats ont été tués depuis le début de l'offensive.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
1
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha