http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/04/23/newsbrief-03

L'Arabie Saoudite appelle à faire pression sur l'Iran après la mesure américaine relative à l'export du pétrole

L'Arabie saoudite a appelé mardi 23 avril à maintenir la pression internationale sur Téhéran après la décision américaine de mettre fin aux exemptions de sanctions pour les clients pétroliers iraniens, a rapporté l'AFP.

La dernière initiative des États-Unis était une "étape nécessaire" pour tenir l'Iran responsable de "sa politique déstabilisatrice et de son soutien au terrorisme", a déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères Ibrahim al-Assaf dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle saoudienne.

Il a ajouté que le royaume tenait beaucoup à "la nécessité de poursuivre les efforts internationaux pour obliger le régime iranien à respecter les lois internationales et à cesser de s'immiscer dans les affaires intérieures des autres pays".

La Maison Blanche a annoncé lundi qu'elle n'accorderait plus de sursis aux sanctions unilatérales des États-Unis à l'encontre de Téhéran, afin de "ramener à zéro les exportations de pétrole de l'Iran".

Le ministre saoudien de l'Énergie, Khalid al-Falih, a déclaré que Riyad était déterminé à "stabiliser" le marché du pétrole.

"Le royaume coordonnera ses efforts avec ceux des autres pays producteurs de pétrole pour assurer un approvisionnement adéquat aux consommateurs", a annocé lundi le ministre.

La Maison Blanche a déclaré que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis s’emploieraient à combler l’écart du pétrole afin que les marchés mondiaux ne soient pas secoués.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha