http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/04/16/newsbrief-03

Envoyé de l'ONU : les parties yéménites approuvent les détails du plan de retrait

Le gouvernement yéménite et les Houthis soutenus par l'Iran (Ansarallah) ont accepté un plan détaillé pour un retrait beaucoup plus tardif de la ville vitale d'a-Hodeidah, a annoncé l'envoyé de l'ONU lundi 15 avril, mais aucun calendrier n'a été annoncé.

Le redéploiement des forces a été convenu en décembre dans le cadre d'un accord de cessez-le-feu conclu en Suède qui offrait le meilleur espoir depuis des années pour mettre fin au conflit qui a poussé le Yémen au bord de la famine, a rapporté l'AFP.

L'envoyé de l'ONU, Martin Griffiths, a déclaré au Conseil de sécurité que "les deux parties ont maintenant accepté un plan de redéploiement détaillé" pour la première étape du retrait d'al-Hodeidah.

Griffiths a indiqué qu'il avait reçu des assurances du dirigeant houthi Abdoul Malik al Houthi lors de leur rencontre à Sanaa la semaine dernière selon lesquelles ses forces soutiendraient l'accord d'al-Hodeidah, mais l'envoyé a lancé une note de prudence après tant de retards.

"Soyons clairs : quand, et j'espère que ce sera quand et pas si, ces redéploiements auront lieu, ils seront le premier retrait volontaire des forces dans ce long conflit", a-t-il souligné par vidéoconférence à Amman.

L'ONU a annoncé un accord sur le retrait en deux étapes d'al-Hodeidah et de ses ports en février, mais le redéploiement ne s'est pas concrétisé sur le terrain et les efforts de paix sont depuis au point mort.

"Le gouvernement yéménite a démontré un engagement clair envers le processus dirigé par l'ONU", a déclaré l'ambassadeur américain par intérim, Jonathan Cohen, au Conseil de sécurité.

"Il est temps que les Houthis montrent également à la communauté internationale qu'ils sont aussi sérieux au sujet du processus des Nations Unies et des accords qu'ils ont eux-mêmes conclus à Stockholm", a-t-il fait savoir.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha