http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/03/05/newsbrief-02

Les compagnies aériennes jordaniennes autorisées à reprendre l'utilisation de l'espace aérien syrien

La Commission de réglementation de l'aviation civile (CRAC) a autorisé lundi, le 4 mars, les compagnies aériennes jordaniennes à voler dans l'espace aérien syrien, sept ans après l'interdiction de l'utilisation de l'espace aérien en 2012, a rapporté le quotidien Jordan Times.

Dans un communiqué publié par l'agence de presse jordanienne, Petra, la CRAC a stipulé que les compagnies aériennes souhaitant voler dans l'espace aérien syrien devaient présenter une étude d'évaluation du risque de vol, utiliser une route aérienne et une altitude déterminées et prendre les mesures nécessaires pour optimiser la sécurité.

La CRAC a ajouté qu'il évaluait toujours la situation des aéroports syriens, en particulier de l'aéroport international de Damas.

En janvier, la CRAC a envoyé une délégation technique qui a utilisé les normes internationales d'évaluation pour évaluer les risques associés aux vols dans l'espace aérien syrien, selon Petra.

En 2012, la compagnie Royal Jordanian (RJ) a interrompu ses vols au-dessus de la Syrie et a réorienté ses vols et ses opérations entre Amman et Beyrouth, entraînant des pertes de 19,4 millions de dinars jordaniens (27 millions de dollars), a annoncé la compagnie.

Depuis 2014, RJ a également dû suspendre ses vols vers des régions en conflit, notamment Mossoul en Irak et Benghazi et Tripoli en Libye. La compagnie aérienne a également été contrainte d'annuler des vols à destination de Misrata, Sanaa et Aden.

Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha