http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/02/08/newsbrief-03

L'ONU veut que les Houthis du Yémen cessent de bloquer l'accès à l'entrepôt de céréales

Le chef de l'aide humanitaire des Nations unies a appelé jeudi 8 février les Houthis du Yémen (Ansarallah) à permettre l'accès dans les prochains jours à un site de stockage d'aliments à al-Hodeidah contenant suffisamment de céréales pour nourrir des millions de civils affamés, a rapporté l'AFP.

Les Houthis soutenus par l'Iran refusent de permettre aux agences d'aide de l'ONU de traverser les lignes de front et d'atteindre les minoteries de la mer Rouge, situées dans une zone contrôlée par le gouvernement, en raison de problèmes de sécurité, a déclaré le chef de l'aide aux Nations Unies, Mark Lowcock.

Le gouvernement yéménite et les Houthis ont convenu lors d'un entretien en Suède en décembre d'un cessez-le-feu à al-Hodeidah, d'un redéploiement des forces et d'un accès à l'aide humanitaire, dans le cadre d'un accord considéré comme une étape majeure pour mettre fin à la guerre dévastatrice.

"L’accès aux moulins devient de plus en plus urgent vu que le temps passe et que le risque de détérioration des grains restants augmente", a déclaré Lowcock dans un communiqué.

"J'implore toutes les parties, en particulier les groupes affiliés [houthis], de finaliser un accord et de faciliter l'accès aux moulins dans les prochains jours".

Les silos des minoteries de la mer Rouge contiennent suffisamment de grains pour nourrir 3,7 millions de personnes pendant un mois, mais l'accès au grenier est interdit aux organisations humanitaires pendant plus de quatre mois.

Les dernières négociations sur la sécurisation de l'accès aux entrepôts sont lentes et Lowcock a déploré le fait qu'une solution restait "hors de portée".

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
1
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha