http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/02/06/newsbrief-06

2019-02-06

Les négociations de l'ONU rapprochent les parties belligérantes du Yémen du retrait des forces

Trois jours de pourparlers entre le gouvernement yéménite et les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran ont rapproché les parties belligérantes d'un accord sur le redéploiement de leurs forces depuis Hodeidah, a annoncé l'ONU mardi 5 février.

Les envoyés des deux parties se sont rencontrés à bord d'un navire des Nations Unies dans le port d'al-Hodeidah depuis dimanche pour préciser les détails du retrait militaire, conformément à l'accord de cessez-le-feu conclu en Suède en décembre.

Les efforts de l'ONU pour persuader les forces progouvernementales et les milices houthies de respecter l'accord de Stockholm "commencent à porter leurs fruits", a déclaré un communiqué de l'ONU.

"Aujourd'hui, les parties sont plus proches de s'entendre sur les modalités du redéploiement de la première phase qu'il y a six semaines", a-t-il ajouté.

La première phase prévoit un redéploiement des ports d’al-Hodeidah, Saleef, Ras Issa et des parties de la ville où il existe des installations humanitaires, conformément à l’accord.

Cela devait se produire deux semaines après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu le 18 décembre, mais cette échéance n'a pas été respectée, le gouvernement et les Houthis étant aux prises avec un différend sur l'interprétation de l'accord.

Les discussions à bord du navire ont été menées par le général néerlandais à la retraite Patrick Cammaert, qui a confié mardi ses fonctions de chef de la mission d'observation des Nations Unies au Yémen au général danois Michael Lollesgaard.

Lollesgaard devait présider une nouvelle série de discussions à bord du navire mercredi.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha