http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/02/05/newsbrief-02

2019-02-05

Les belligérants au Yémen entament de nouvelles discussions sur un accord d'échange de prisonniers perturbé

Le gouvernement yéménite a entamé mardi 5 février une nouvelle série de pourparlers avec les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran en Jordanie sur un accord d'échange de prisonniers perturbé qui, selon les médiateurs, est en jeu, a rapporté l'AFP.

L'énorme échange de prisonniers convenu à Stockholm en décembre est considéré comme une mesure essentielle pour renforcer la confiance dans l'effort impulsé par l'ONU visant à amener les parties belligérantes à négocier pour mettre fin à quatre années de conflit dévastateur.

Les deux parties ont répété à maintes reprises qu'elles restaient attachées à l'accord prévoyant la libération de milliers de prisonniers de part et d'autre.

Au cours des deux jours de pourparlers qui se sont tenus dans la capitale jordanienne le mois dernier, ils ont soumis des listes de détenus qu'ils souhaitaient voir libérer, mais une profonde méfiance les a empêchés de proposer une liste définitive de noms pour l'échange.

À la fin du mois de janvier, les Houthis ont libéré un soldat saoudien capturé tandis que Riyad a libéré sept prisonniers houthis, mais ils sont les seuls détenus à avoir été échangés dans le cadre de l'accord.

L'envoyé des Nations Unies, Martin Griffiths, a déclaré qu'il espérait que les deux parties réussiraient mieux cette fois à l'ouverture de trois jours de négociations à Amman.

Par ailleurs, le général danois à la retraite Michael Lollesgaard est arrivé mardi à Sanaa pour diriger la mission des observateurs de l'ONU au Yémen et remplacer son prédécesseur, dont les liens avec les Houthis auraient été tendus.

Lollesgaard remplace Patrick Cammaert, le général néerlandais qui avait été engagé il y a un peu plus d'un mois pour diriger la mission déployée dans la ville portuaire d'al-Hodeidah à la mer Rouge.

Il supervisera une équipe de 75 observateurs non armés pour surveiller l'accord de cessez-le-feu concernant al-Hodeidah.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha