http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/01/11/newsbrief-01

Pompeo arrive à Bahreïn lors de la première étape de sa tournée des alliés du Golfe

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo est arrivé à Bahreïn vendredi 11 janvier, première étape d'une tournée des monarchies du Golfe qui, selon Washington, sont "cruciales" pour affronter l'Iran et les extrémistes, a rapporté l'AFP.

"Ces partenariats du Golfe sont essentiels pour atteindre des objectifs régionaux communs : vaincre "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), lutter contre le terrorisme islamiste radical, protéger l’approvisionnement énergétique mondial et faire reculer l’agression iranienne, a déclaré un porte-parole du département d’État.

Au Bahreïn, Pompeo devrait rencontrer le roi Hamad, le prince héritier Salman et le ministre des Affaires étrangères, Cheikh Khaled bin Ahmad Al-Khalifa.

Le Bahreïn, un allié clé des États-Unis dans le Golfe, accueille la 5ème flotte de la marine américaine.

"Le Bahreïn est un fervent partisan de la lutte contre les efforts malignes de l'Iran" dans la région, a déclaré le porte-parole des États-Unis. "Le Bahreïn poursuit ses efforts pour enquêter sur et confronter l'évasion de l'Iran aux sanctions et lutter contre les activités maritimes illicites".

Le haut diplomate américain s'est déjà rendu au Caire, à Amman, à Bagdad et à Erbil. Il visitera ensuite les cinq autres membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) - les Émirats arabes unis, le Qatar, le Koweït, Oman et l'Arabie saoudite.

Le Département d'État a déclaré qu'un "CCG uni est la colonne vertébrale de la paix, de la prospérité, de la sécurité et de la stabilité dans la région" et constitue un élément clé pour contrer l'Iran.

Pompeo travaillerait également avec les dirigeants régionaux pour faire avancer un projet d'alliance stratégique pour le Moyen-Orient - un pacte de sécurité du type OTAN.

Au cours de ses entretiens, Pompeo devrait également discuter du conflit au Yémen.

Aimez-vous cet article?
0
0
Al icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha