http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/01/07/newsbrief-03

2019-01-07

Le cerveau de l'attaque contre l'USS Cole tué au Yémen

Jamal al-Badawi, le cerveau yéménite d'al-Qaïda responsable de l'attaque contre l'USS Cole en 2000, qui a coûté la vie à 17 soldats américains, a été tué dans un raid aérien américain au Yémen, a annoncé l'AFP dimanche 6 janvier.

L'armée américaine a déclaré que Jamal al-Badawi, membre d'al-Qaïda, aurait été tué lors d'une frappe de précision le 1er janvier dans le gouvernorat de Marib.

"Jamal al-Badawi était au Yémen un membre actif d'al-Qaïda impliqué dans l'attentat à la bombe contre le USS Cole. Les forces américaines ont confirmé les résultats de la frappe à la suite d’un processus d’évaluation délibéré", a déclaré dans un communiqué le capitaine de la Marine, William Urban, le porte-parole du commandement central américain.

Le président américain Donald Trump a également confirmé la frappe, s'engageant à poursuivre la lutte contre les groupes terroristes.

"Notre GRANDE ARMÉE a rendu justice aux héros perdus et blessés dans l'attaque lâche contre l'USS Cole", a tweeté Trump." Nous venons de tuer le dirigeant de cette attaque, Jamal al-Badawi".

"Nous ne nous arrêterons jamais dans notre combat contre le terrorisme radical islamique", a déclaré Trump sur Twitter.

Le 12 octobre 2000, un canot pneumatique chargé d'explosifs a explosé alors qu'il contournait la proue du destroyer à missiles guidés, qui venait d'arriver à Aden pour faire escale de ravitaillement en carburant.

Dix-sept marins américains ont été tués ainsi que les deux auteurs de l'attaque revendiquée par Al-Qaïda.

Abd al-Rahim al-Nashiri, le principal suspect de l'attaque, est actuellement détenu par les États-Unis.

Al-Badawi a été inculpé par un grand jury fédéral en 2003 et inculpé de 50 chefs d'accusations de terrorisme, y compris le meurtre de ressortissants américains et le meurtre de membres du personnel militaire américain.

Il aurait fourni des bateaux et des explosifs pour l’attaque du destroyer.

Al-Badawi a également été accusé d'avoir tenté, avec d'autres conspirateurs, d'attaquer un navire de la marine américaine en janvier 2000 et figurait sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI.

Selon l'agence, il a été capturé par les autorités yéménites mais s'est échappé de prison en avril 2003. Il a été repris en mars 2004, mais s'est de nouveau évadé en février 2006.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha